Bonjour ami visiteur !
Toi qui passe par là, veux tu entendre une merveilleuse histoire ?
Viens approche, je vais te la raconter ...

Au commencement des temps il n'y avait rien a part le néant. De ce néant naquirent Kaiser, Maître de la Mort et de la Vie et sa sœur, Meryline Maitresse de la Vie et de la Mort.
Se sentant seuls, ces deux êtres créèrent le monde d'éternia. Il créèrent aussi des créatures pour le peupler, ainsi naquirent les animaux.
Puis des êtres intelligents, les Selfans, serviteurs des dieux, furent crées par Meryline.
Après quelques siècles, Kaiser créa également des êtres intelligents :les hommes. Meryline créa les femmes.

Puis tout bascula dans le chaos ... Pourquoi ?
Inscris toi pour le savoir, noble ami visiteur.
Mais avant tout, sache que si la paix semble régner dans ce beau monde, ce n'est qu'une douce Illusion ...

Une terrible illusion reposant sur le Secret.
parviendras tu à le découvrir ? Ou sera-t-il trop tard quand tu l'apprendras ?

L'avenir d'Eternia sera-t-il inscris dans le sang ?
Ou dans la paix ?

Rejoins nous, ami visiteur, et vis avec nous la flamboyante épopée d'éternia !





 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyanide Korrigan

avatarMessages : 13
Date d'inscription : 10/01/2012

Feuille de personnage
Aime : la solitude, les mémos, le calme
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
0/0  (0/0)
Couleur de Texte: DarkOliveGreen

MessageSujet: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Mar 10 Jan - 21:16

«Votre Personnage & Vous




    ♣ Nom: Korrigan
    ♣ Prénom: Cyanide
    ♣ Âge: 23 ans
    ♣ Statu: Prêtre de la Déesse Meryl Kenmei
    ♣ Sexe: Masculin
    ♣ Lieu de résidence: Eséa, au temple de Kenmei.
    ♣ Elément de pouvoir: /
    ♣ Forme animale: /

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ - Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
    ♦ Comment avez-vous connu le forum ?Partenariat.
    ♦ Quel est votre âge IRL ?... AVOUEZ VOUS ÊTES DES PERVERS!! ...*kof kof* Pas d'chance. Je suis majeur et vacciné
    ♦ Pourquoi tu es là ?J'ai vu la lumière sous la porte alors je suis entré.
    ♦ Un commentaire ?
«Descriptif & Biographie

    ♥ Physique : Tu ne possèdes pas un corps magnifiquement parfait, Cyanide. Personne ne se retourne sur ton passage. Ou encore moins, n'admire ta physionomie, ou l'envie. De toute manière, tu t'en moque n'est-ce-pas? De plus, tu te caches sous d'innombrables pièces de vêtements. Non, tu n'aimes vraiment pas que l'on t'observe. Tu n'es certainement pas grand. Peut-être même un peu petit, tout en restant dans un relative moyenne. Tu es de corpulence plutôt fine, peu habitué à l'entrainement physique. Ta peau est pâle et fine, se coupant facilement, héritage de famille. Souvent tu saignes sans même t'en rendre compte. Tes doigts sont longs, maigres. Tels des pattes d'araignées habiles et vives. Ta chevelure est coupée courte, à la va-vite, d'une teinte platine qui semblerait presque blanche pour certains yeux peu attentifs. Tes yeux sont clairs, perçant, vifs. Si ton visage ne possède que quelques expressions limitées et pré-enregistrées, tes yeux, eux, parlent. Ton regard est aiguisé et certains ont l'impression que tu possèdes la capacité de lire leur âme. Sous ce regard ce trouve un nez, petit, pointu, finement retroussé, parsemé, ainsi que tes joues, de quelques discrètes tâches de rousseur. Tes lèvres sont si fines et pâles qu'elles semblent se fondre dans le reste de ton visage lorsque tu les pinces.
    Comme dit plutôt, tu préfère cacher ton corps, Cyanide, alors porter les tenues d'usage de prêtre ne te dérange nullement. Haut simple et pantalon blanc recouvert d'une longue toge de même couleur. Tenue noble, mais qui ne fait que rendre ta physionomie plus fantomatique encore.

    ♥ Caractère : Tu es comme tout être humain, Cyanide, tu possède des défauts et quelques qualités. Si l'on était complètement fermé et que l'on divisait les hommes en catégories strictes, toi, tu ferais partie des "bonnes personnes". Quand bien même tu es loin d'avoir l'air engageant lorsque l'on te surprend. Tu n'aimes pas les surprises de toute manière. Méthodique et prévoyant, tu apprécies les choses bien préparées et rudement menées. Si ta vie pouvait se résumer à un calendrier, et une liste de choses à faire, tu serais sans aucun doute le plus heureux des hommes. Malheureusement, l'existence n'est pas ainsi, et tu en es parfaitement conscient. Pourtant, tu t'acharnes à rendre ton mode de vie au plus proche de ce que tu aspires, ce qui est parfaitement normal. Bien souvent, on peut te voir noter dans un carnet ton emploi du temps ou ce que tu as a faire. Si tu n'as pas de papier sous la main, tu t'efforces de tout enregistrer dans ta mémoire... mais cela ne marche que très rarement. Car oui, tu as une très mauvaise mémoire Cyanide. Ajouté à un mauvais sens de l'orientation. Tu es, malgré les années, encore capable de te perdre dans le temple Kenmei. Ton anniversaire? Tout les ans, il faut t'en rappeler la date. Pour palier à cela, tu notes. Tu écris. Tu fais même des petits schémas sur ton carnet au cas où tu te perdrais une nouvelle fois. Dommage qu'il t'arrive bien souvent... d'oublier ton carnet aussi.
    Tu n'aimes pas dire ce que tu penses. Ce n'est pas de l'hypocrisie, oh non, tu mens rarement là-dessus. Tu préfères simplement éluder la question. Tes pensées restent tes pensées. Tu ne vois pas non plus l’intérêt de se confier à quelqu'un, du moins, pour ta personne, vu que tu n'en a jamais ressenti le besoin. Mais, tu ne rechignes pas à prêter oreille attentive à celui qui le demande. Tu aides quelqu'un, et de plus, tu te sens utile, voilà quelque chose de bien. Tu aimes aussi porter des conseils. Généralement, on t'écoutes. Après tout, tu es une personne raisonnée et posée. Tous tes conseils ne sont pas les meilleurs de la planète, mais au moins, ils ont le mérite d'être généralement utile à aider un esprit troublé.
    Des amis, tu n'en a pas vraiment. Tu aimes la solitude. Tu ne fuis pas la foule tout de même, tu supportes de te trouver dans un lieu empli de personnes... en temps limité. Ce n'est pas de l'agoraphobie, puisque tu peux mettre les pieds dans un endroit bondé. Mais presque, puisque tu ne le supportes que peu de temps. Les lieux calmes et vides de sont favoris, tu préfère de loin te retirer pour prier. Parfois, il arrive pourtant que tu te lies d'affection pour quelqu'un. Cela a tendance à réveiller un côté bien enfouit dans ta psychologie... ton inquiétude. Comme quoi, tu peux parfois avoir un air de mère-poule sur les bords. Il faut que tu surveilles la personne. Que tu t'en occupe comme s'il s'agissait de ton enfant. Et s'il se passe quelque chose... ce doit être l'un des rares instants ou tu es capable de sévèrement paniquer.
    Tu es généralement doux avec les personnes qui viennent de parler. Cela ne veut pas dire que ta patience est sans limite. Lorsque l'on commence à t'embêter... tu te refermes sur toi-même, tout bêtement. Les grosses colères ne sont pas pour toi. Elles sont d'ailleurs si rares qu'elles sont parfois explosives. Donc oui, la plupart du temps, tu préfères ne plus répondre. Ignorer. Et, si tu dois vraiment parler, ta tonalité devient sèche, froide, cinglantes. Tu ne tombes jamais dans la vulgarité ou la violence. Tu mets seulement une barrière invisible entre la personne et toi.
    Lorsque quelqu'un veut devenir plus lié avec toi, tu restes tout d'abord un tantinet méfiant. C'est plus fort que toi. Puisque tu sais très bien que dans ce monde, il n'y a parfois qu'un seul moyen de différencier une bonne d'une mauvaise personne.
    Alors que tu te trouveras au bord d'une falaise, la bonne personne te tendra la main. La mauvaise te poussera.
    Bien entendu, à ce stade, il sera déjà trop tard.
    On croirait que rien ne te fait vraiment peur, à part le malheur de ceux que tu affectionnes. Cela est faux. Tu caches une grande peur en toi. Un peur que dont tu n'aimes absolument pas parler. Par fierté. Ou pour éviter d'y penser. Cette peur te suit. Parfois, tu t'en réveilles la nuit, comme d'un cauchemar. Tel l'oeil regardant Caïn, tu te sens trop souvent observé.
    Paranoïa.
    Voilà aussi pourquoi tu te méfies autant avant de donner ta confiance.
    Tu penses que ce que tu as fais aurait pu le titiller. Tu penses qu'il viendra te faire payer ton affront. Et ce qui te terrifie le plus, c'est que tu es parfaitement conscient que s'il décide d'apparaître à toi, tu ne pourras rien faire.
    Car il est un dieu.
    Et toi, un pauvre humain.
    Tu as pourtant essayé de prendre du recul. De te dire que cela ne pouvait être qu'une manifestation inconsciente de culpabilité.
    Ta peur est resté quand même. Et, telle une ombre, elle continue à te hanter.
    Alors, tu penses à autre chose. Tu prends toute ton attentions dans tes notes précises et ton emploi du temps. Tu pries, encore et encore.
    Au niveau sentimental? Cela non plus, tu préfères ne pas y penser. Dans ton existence que tu veux la plus ordonnée possible, une chose aussi inconstante tel que l'amour n'a pas sa place. Tu ne lui as pas laissé sa place.
    Et tu continueras de prier.

    ♥ Histoire :
    Il faisait si noir. Il faisait si froid. J'avais si froid. Je ne percevais aucune lumière. Je me sentais seul. J'étais partagé sur ce sentiment. Je ne savais si j'étais rassuré, ou inquiété de me trouver aussi seul. Soudainement, une voix que je connaissais si bien brisa le silence.

    -Mon fils, nous avons une surprise pour toi!-

    Je n'aime pas les surprises. Je ne les ai jamais aimées. C'est plus fort que moi. Je suis rebuté par toute forme de cadeau. Quand bien même, par politesse, je les accepte.

    -C'est quoi?- m'entendis-je répondre.

    J'avais six ans. Ma mère me regardait d'un air bienveillant. Mon père me souriait de toutes ses dents en me tendant une boite d'un vieux bois de chêne. Nous étions dans notre maison familiale. Cela me semblait si lointain. Je me suis emparé de la boite de mes petites mains pâles. Si pâles. Comme mon père. J'ai toujours trouvé que j'avais une grande ressemblance physique avec mon père, quand bien même on arrêtait pas d'affirmer que je fus le portrait craché de ma mère. Elle n'était lié à la famille Korrigan que par son mariage avec mon père et cela se voyait. Sa peau était bien plus colorée de rose, bien plus... vivante. Ses cheveux étaient d'un roux flamboyant, alors que sur ses joues se trouvaient quelques tâches de rousseur, sous un regard d'émeraude. Une très belle femme. Non, tous ceux portant du sang Korrigan possédaient les mêmes caractéristiques. Un teint de cadavre, des cheveux presque blancs, des membres relativement fins, voire osseux. Une véritables armée de morts-debout.
    Cela doit être à cause de la spécificité de ma famille.
    J'ouvris la boite, et mes grands yeux d'enfant purent admirer les belles lames triangulaires posées sur un tissu d'un rouge sanglant. Ma bouche se mua en moue tandis que je relevais les yeux vers mon père, sourcils froncés.

    -C'est pas à moi ça. Elles sont à oncle Jiin. -

    Il ébouriffa mes cheveux doucement, son sourire un peu plus triste: -Oui mais tu sais qu'il a eu un accident il y a peu. Alors il est temps pour toi d'acquérir l'héritage de la famille. -

    J'allais refermer la boite. Je ne voulais pas.

    -Ne me déshonore pas, mon fils.-

    Je n'ai pas refermé le couvercle.

    Il y a cette tradition, dans ma famille. Qui remonte à des temps oubliés. Certains disent que depuis l'origine, cela est ainsi.
    Les membres de la famille Korrigan ont toujours fièrement vénéré le dieu Nikos. Ainsi, le deuxième enfant devient prêtre ou prêtresse du dieu. Le deuxième enfant du premier fils à son tour. Et ainsi de suite. Peu de temps auparavant, mon oncle était mort, ce qui avait provoqué ma formation anticipée. Ses lames était un trésor de famille. On raconte qu'autrefois, elles avaient deux fonctions. A l'époque où les rues étaient moins sûres, elle pouvait être un moyen de défense pour un prêtre. Puis, on raconte qu'il fut un temps ou le dieu Nikos appréciait que l'on sacrifia quelques gouttes de sang avant chaque prière. Voilà donc les deux utilités de ces objets.
    Et ni l'une ni l'autre ne me plaisait.

    Mon père commença à m'enseigner de quel manière utiliser mes lames comme moyen de défense, puisque mon oncle ne pouvait assurer ce rôle. C'était étrange. Presque un style de combat ancestral. Un style qui se basait sur le lancé de couteau. Puis, avec les cordes, les faire tournoyer pour éloigner un agresseur. Mine de rien, c'était sacrément dangereux. Les lames bien aiguisées pouvaient trancher une gorge et provoquer l'hémorragie. Il ne fallait pas jouer avec ces choses là. Bien souvent, je me blessais en m’entraînant. Puis, il m'apprit les rituels d'usage de la famille Korrigan envers le dieu Nikos.
    J'appris vite.
    En l'espace de quatre ans, je maîtrisais tout cela à la perfection. Toute la famille me félicitais. J'avais, d'après eux, un grand potentiel. Peut-être même que j'aurai pu devenir un prêtre important du dieu Nikos.

    Mais, je ne voulais pas.

    J'avais dix ans lors du grand changement de mon existence. Je n'aime pas les changement. Pourtant, celui-ci, c'est moi-même qui l'ai provoqué.

    Je nous vois alors, autour de l'autel dédié au dieu Nikos. C'était moi qui menait la cérémonie. Ceci m’entraînait à mon avenir de prêtre. J'ai tendu la main au dessus de l'autel. Les prières murmurées formaient un bruissement lourd dans la pièce. Il y avait la famille, mais aussi quelques inconnus. Les rares fidèles au dieu Nikos qui avaient eu la chance de trouver cette cérémonie. Peu de personnes célébraient ce dieu.
    De mon autre main, j'ai approché la lame de ma paume, la frôlant.
    Je sentais le froid de la lame contre ma peau.
    J'ai tremblé.
    Les prières résonnaient à mes oreilles.
    La migraine me prit.

    Un cri s'échappa alors de ma gorge.

    - ...NON! NON!-
    -Cyanide!-

    J'ai senti une lourde poigne sur mon épaule; mon père avait réagit au quart de tour. J'entendais quelques acclamations outrées.

    -JE NE VEUX PAS! NON!-

    Il m’entraîna hors de la pièce.

    Je n'eu pas droit à de grandes réprimandes, si ce n'est la gifle qui suivit mon tapage. Cela me calma, net. J'ai alors expliqué à mes parents que je ne voulais pas devenir un prêtre de Nikos. Ils n'ont pas élevé la voix. Ni de regards particulièrement durs. Ils étaient seulement....déçus.
    -Veux-tu rendre les lames?-

    Je me souviens avoir tremblé, un long silence précédant ma réponse:-...Je ne ...sais pas.-

    Un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Ce sourire, je ne l'oublierai jamais.
    A l'époque, je n'en avais pas comprit la raison. Maintenant, je le sais. Il pensait "il reviendra." , "Si ce n'est pas par la foi, se sera par peur. Mais, il reviendra."
    Il est vrai qu'étrangement... je n'ai jamais réussi à me séparer des lames de rituel. Pourquoi? Pourquoi?!

    J'entend encore la voix de mon père ajouter :-Mais, s'il s'avère que tu t'es attiré le courroux du dieu Nikos, ne reviens plus.-

    J'ai baissé la tête.
    Je comprenais.
    Si je revenais en aillant une malédiction divine sur moi, je risquais de l'attirer sur toute la famille.
    J'ai acquiescé.

    C'est ainsi que j'ai rejoins les prêtres de Kenmei.
    Jusqu'à aujourd'hui.
    Je ne sais toujours pas pourquoi je garde ces lames sur moi. J'ai essayé de m'en débarrasser, pourtant, étrangement, j'avais l'impression de me séparer d'une partie de moi-même. J'en ai enragé. Criant intérieurement de rage. La foi du Dieu Nikos était donc dans mes veines? Je refuse encore d'y croire. Ma foi envers la déesse Kenmei est plus forte. J'ai décidé de renier mes croyances envers Nikos.


    J'étais dans mon lit, dans ma petite chambre du temple. Il faisait nuit depuis bien longtemps. Le silence régnait sur les lieux. L'obscurité aussi.
    Une ombre se glissa alors sous la porte. Vaporeuse, tel un fin voile, elle se glissa sur les murs. Lentement, elle descendit sur mon bureau, frôlant mes notes de ses membres brumeux. Puis, elle s'approcha du lit sur lequel j'étais couché. Peu à peu, une main se dessina dans la forme. Et, tout aussi lentement, cette main aux doigts longs et crochus s'approcha de mon visage.

    J'ai eu froid.
    J'ai eu chaud.
    Puis froid à nouveau. Comme si tout mon sang quittait mon corps.




    C'est à cet instant que je me suis réveillé. En sueur, ayant du mal à reprendre mon souffle. Mon regard glissa sur l'étendue de ma chambre, les battements affolés de mon coeur n'arrivant à cesser.

    J'étais seul.
    Avec mes démons.
«Divers

    ♠ Le code de validation : Code validé par Angel


Dernière édition par Cyanide Korrigan le Ven 13 Jan - 19:03, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Nightwing

avatarMessages : 546
Date d'inscription : 02/02/2011
Localisation : Tu clique sur : Eséa/ Manoir de Ludwig Van Aaden/ Les cuisines/ La niche à Raven

Feuille de personnage
Aime : Ino Raiu'Seisui
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalblue

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Mer 11 Jan - 7:23

Ow Yeah ! Un nouveau ! Bienvenue :D





Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree?
Mon folio ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Mer 11 Jan - 15:18

Ma parole j'avais crus rêvé mais un petit nouveau se pointe !
Tu m’encourage à RP mon enfant n__n

Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche ! :D




Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Chikyuu

avatarMessages : 210
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 18
Localisation : Quelque part...

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Mer 11 Jan - 16:06

Bienvenue! Et bon courage pour ta prés''!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Mer 11 Jan - 16:11

  • O.O un nouveau et mon premier prêtre !!! L e SEUL prêtre mâle du forum ! Pour moi !!! *sort*


    Bienvenue dans le monde d'Eternia prêtre, sois bénis des Dieux et vis de grandes aventures parmi nous !






Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Ludwig Van Aaden

avatarMessages : 98
Date d'inscription : 30/01/2011
Localisation : Au fond de ton esprit, geôlier de ton âme

Feuille de personnage
Aime : Angel et taquiner Meryl
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
500/500  (500/500)
Couleur de Texte:

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Mer 11 Jan - 20:20

Bah de toute façon c'est un prètre male donc je m'en fous je te le laisse meryl /PAN/

Bienvenue =)

Ps : par contre t'aurait du choisir quelqu'un d'autre que meryl car elle vas t'en faire baver
Pps : remarque bien comment j'ais écrit meryl avec une lettre minuscule =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Mer 11 Jan - 20:58

Tu es incorrigible Ludwig. U.U




Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyanide Korrigan

avatarMessages : 13
Date d'inscription : 10/01/2012

Feuille de personnage
Aime : la solitude, les mémos, le calme
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
0/0  (0/0)
Couleur de Texte: DarkOliveGreen

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Mer 11 Jan - 21:25

Et bien! Merci de votre accueil !
Et je resterai fidèle dans ma foi en la Déesse Meryl!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karl Chikyuu

avatarMessages : 210
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 18
Localisation : Quelque part...

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Jeu 12 Jan - 16:48

Ludwig: Je préfère encore avoir affaire à Meryl qu'à toi.
Puis faut dire que Meryl a énormément de pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyanide Korrigan

avatarMessages : 13
Date d'inscription : 10/01/2012

Feuille de personnage
Aime : la solitude, les mémos, le calme
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
0/0  (0/0)
Couleur de Texte: DarkOliveGreen

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Ven 13 Jan - 17:09

Ma fiche est donc, dès à présent, officiellement terminée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Nightwing

avatarMessages : 546
Date d'inscription : 02/02/2011
Localisation : Tu clique sur : Eséa/ Manoir de Ludwig Van Aaden/ Les cuisines/ La niche à Raven

Feuille de personnage
Aime : Ino Raiu'Seisui
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalblue

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Ven 13 Jan - 18:34

*lis la fiche* *relis la fiche* *respire* Wahou. *relis* *respire* Wa-hou (comme la crèpe //PAN//). J'adore ta fiche !





Sweet dreams are made of this. Who am I to disagree?
Mon folio ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Ven 13 Jan - 21:23

Et bah dis donc... J'ai rien à redire ton histoire elle est parfaite et super bien imaginée :X
Bienvenu chez nous tu es admis pour RP !
Maintenant amuse toi bien parmi nous. ^^

PS : Je voulais juste répondre à ça :
".. AVOUEZ VOUS ÊTES DES PERVERS!! ...*kof kof* Pas d'chance. Je suis majeur et vacciné"

-> Oui nous somme des pervers prématuré et alors ? /PAN/
Je rajoute qu'enfin quelqu'un va prendre mon rôle de l'ainé du forum :O
Tu as interdiction de t'exprimer comme une grand-mère car c'est mon boulot ça !






Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   Lun 16 Jan - 18:22

  • Ce sera le grand pere ! *sort*
    Bons RPs, et ne t'inquiete donc pas ! Si ta foi envers Meryl faiblit elle viendra te rendre visite XD !






Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cyanide Korrigan-Prêtre aux Couteaux- (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Règles et compagnie :: « Les présentations :: Présentations validées-