Bonjour ami visiteur !
Toi qui passe par là, veux tu entendre une merveilleuse histoire ?
Viens approche, je vais te la raconter ...

Au commencement des temps il n'y avait rien a part le néant. De ce néant naquirent Kaiser, Maître de la Mort et de la Vie et sa sœur, Meryline Maitresse de la Vie et de la Mort.
Se sentant seuls, ces deux êtres créèrent le monde d'éternia. Il créèrent aussi des créatures pour le peupler, ainsi naquirent les animaux.
Puis des êtres intelligents, les Selfans, serviteurs des dieux, furent crées par Meryline.
Après quelques siècles, Kaiser créa également des êtres intelligents :les hommes. Meryline créa les femmes.

Puis tout bascula dans le chaos ... Pourquoi ?
Inscris toi pour le savoir, noble ami visiteur.
Mais avant tout, sache que si la paix semble régner dans ce beau monde, ce n'est qu'une douce Illusion ...

Une terrible illusion reposant sur le Secret.
parviendras tu à le découvrir ? Ou sera-t-il trop tard quand tu l'apprendras ?

L'avenir d'Eternia sera-t-il inscris dans le sang ?
Ou dans la paix ?

Rejoins nous, ami visiteur, et vis avec nous la flamboyante épopée d'éternia !





 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]   Sam 3 Mar - 11:14


    Bienvenue citoyens d'éternia dans cette nouvelle aventure !
    Cette sanglante rencontre infléchira la destinée des dieux eux même, mais n'ayez crainte, la fin du monde n'est pas encore venue.
    Seulement, les aiguilles se mettent en place, le pendule de l'horloge oscille doucement, une cloche tinte au loin, chacun de ses événements vous rapproche de la fin.
    Alors soyez vigilants, après tout qui sait d'où le danger viendra ?

    Cette journée, depuis longtemps écrite, va bientôt commencer. Tandis que le soleil, astre du jour à la lumineuse beauté se découvre à l'horizon, les ténèbres se mettent en route.

    Une petite fille court dans une cuisine, couvée des yeux par sa mère qui s'active.
    Une petite hybride en quête d'amusement, d'une douce malice.
    Une toute jeune fille descend petit déjeuner après une nuit dans une auberge loin de chez elle.
    Un jeune serviteur va acheter de l'anylla pour son maître, anxieux de son retard.

    Autant de destin qui aurait pu ne jamais se croiser, et qui, par un caprice de destin, vont se retrouver intimement mêlés ...

    Le sort de ce monde est-il déjà scellé ?






Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Eloïse Lascombes

Messages : 9
Date d'inscription : 29/10/2011

MessageSujet: Re: La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]   Mer 7 Mar - 13:20

Il faisait encore sombre, et tout était calme à l'étage de l'auberge. Eloïse se dressa sur son lit en se frottant les yeux, encore plongée dans les bribes d'un lourd sommeil. Posant ses pieds sur le parquet gelé, elle frissonna, et entreprit la recherche fastidieuse de sa robe de chambre. Aujourd'hui aussi serait un jour comme les autres. Comme tous ceux suivants. Mais finalement, elle savait que les petits détails du quotidien étaient autant de mets savoureux pimentant l'existence. Et il valait mieux profiter de ces épices douces plutôt que de passer son existence à se morfondre bêtement.

Enfin attifée d'une courte robe bleu pastel et or, elle fila dans les escaliers, déboulant dans la merveilleuse cuisine de sa tante. Elle avait senti le pain chaud depuis l'étage, et, alléchée par la perspective de goûter avant les clients aux pâtisseries dorées, elle s'était préparée en vitesse. But visiblement recherché par Anny, qui lui fit un grand sourire lorsqu'elle l'aperçut.

"Bonjour, Eloïse ! Tu as bien dormi ?

- Comme une pierre !"

Les rires emplirent la pièce, réchauffant la pierre encore froide. La journée commençait de la façon la plus normal et la plus parfaite qu'il fût. Mais cela allait-il durer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela Kyogi

avatarMessages : 11
Date d'inscription : 31/01/2011
Age : 21
Localisation : Secret

Feuille de personnage
Aime : Moi
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Firebrick

MessageSujet: Re: La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]   Sam 17 Mar - 11:42

  • Sautillant gracieusement le long de la route, dissimulée par les ombres de l'aube naissante, Angela se dirigeai vers son triomphe. Cela l'avait assez contrariée certes, de découvrir que Meryl était parvenue à lui cacher l'élue pendant plusieurs années.
    Mais pas assez longtemps pour que sa victoire en soit affectée.
    La "déesse mère" était tellement faible qu'elle n'arrivait même plus à cacher l'essence d'une demi-déesse !
    La femme aux yeux rubis sourit, satisfaite, si Meryl avait atteint une telle décrépitude, sa vengeance n'était plus qu'une question de minutes.

    Un goût amer fleurit dans sa bouche tandis que le parfum acidulé de la satisfaction s’évanouissait.
    La confusion envahit une fois de plus cette âme dépourvue de raison.

    Qu'était donc devenu celle qui créa autrefois ce monde ?
    Pourquoi ne parvenait-elle même pas à dissimuler une enfant, alors qu'elle, Angela, était parvenue à se cacher de cette façon depuis des millénaires ?
    La déesse tant adulée aurait-elle commis un nouveau péché ?
    Suffisamment terrible pour qu'elle soit punie une seconde fois ?

    Alors que le front d'albâtre de la femme aux cheveux de neige se plissait sous la vague de doute et d'appréhension qui l'envahissait, l'auberge illuminée apparut au détour du chemin.

    La belle dame éternelle chassa alors de son esprit torturé les questions sans réponses et se concentra entièrement sur son objectif.

    Trouver, diviser et corrompre.

    Avec option massacre si possible ... Qu'elle puisse évacuer la tension .
    Après tout, le temps des réponses approchait à grands pas.




When you arrive too late,
There is only one route,
A escape with no any hope,
The bloody Revenge

In this terrible revenge,
the Amarrylis and the Ancolie have grew up ...


Doublette de Meryl Kenmei

Chibi Angela : click
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellena Magashi

avatarMessages : 116
Date d'inscription : 27/01/2011
Localisation : Suis-je obligée de répondre ?

Feuille de personnage
Aime : s'amuser
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Powderblue

MessageSujet: Re: La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]   Sam 17 Mar - 19:03

L'aube pointait à peine et déjà les doux rayons pâles du soleil s'étaient mis à briller. Une nouvelle journée qui serait certainement ennuyante mais qui c'est ? Même si cela faisait plusieurs jours qu'il ne s'était rien passé d'amusant on ne savait jamais... après tout, quelque chose d'innatendu pouvait se passer, enfin, c'est ce qu'espérait Ellena.
Trop de jours sans rien faire, trop d'heures à passer à s'ennuyer, trop de temps à ne rien faire ! Ce qui ne convenait pas du tout à la fillette. Ayant décidée de rester quelques jours à Arkeus pour se reposer.
Au début, les plaisanteries qu'elle faisait aux villageois lui permirent de se distraire pendant quelques temps mais après... désormais habitué, à chaque fois qu'il se retrouvait en découvrant leurs vitres cassées, à chaque fois qu'un sceau rempli d'une eau glaccée leur tombait sur la tête, à chaque fois qu'ils découvraient qu'on leur avait chapardé un objet, ils soupiraient. Rien de plus, rien de moins. Un simple soupir. Exprimant leur lassitude. Ils pensaient certainement que la jeune hybride finirait par s'arrêter et c'était chose faite. Comme les villageois ne s'intéressaient plus à ses plaisanteries elle avait décidé de trouver une autre activité. Et tous les soirs, elle partait se promener tranquillement pour revenir à l'aube. Pourquoi ses promenades si tardives ? Tout simplement parce qu'Ellena n'aimait pas le brouhaha incessant des humains. Ils faisaient trop de bruits, parlaient trop fort enfin bref, elle préférait le calme de la nuit. Puis à son retour à Arkeus, elle se reposait ensuite jusqu'à midi puis vagabondait dans Arkeus pendant le reste de la journée ou restait dans sa chambre à l'auberge à bouquiner un livre. La vie de la fillette était devenue trop monotome et elle s'ennuyait à mourrir.

Ce fut donc à ce matin comme un autre qu'elle retourna à l'auberge lascombes mais un peu plus tard que d'habitude. En entrant dans le hall elle aperçut un jeune couple déjeunant à une table tranquillement et Eloïse la protégée de la patrone de l'auberge. Cette fillette avait à peu près le même âge qu'Ellena mais elle ne s'était jamais parlé et elle n'en avait pas plus envi que ça.
En soupirant, Ellena s'installa à une table pour déjeuner. Une autre journée ennuyante enfin, c'est ce qu'elle pensait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anikshil Pouma

avatarMessages : 358
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 17

Feuille de personnage
Aime : la liberté, la nature.
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Darkblue

MessageSujet: Re: La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]   Mar 20 Mar - 16:09

Ce matin-là, je me réveillais difficilement. Moi qui d'habitude n'aimait pas trop dormir puisque étant sujette à de nombreuses insomnies, j'avais dormi comme une pierre, pour une fois. Il faut dire que je m'étais tout de même couché assez tard, et j'étais fatigué. Après avoir travaillé pendant toute la journée, j'avais tenté de me trouver une bonne auberge où je pourrais dormir avec tranquillité. Et j'étais tombé sur cet endroit -l'Auberge Lascombes, où j'avais déjà dormi auparavant.
Je me levais donc, avant de prendre une douche et de m'habiller, rapidement. Il n'y avait qu'un court couloir pour séparer l'escalier des chambres, couloir que je franchis rapidement avant de descendre l'escalier afin d'arriver dans une grande pièce, où il y avait un bar et un certain nombre de tables.
Il y avait beaucoup de monde dans la salle, ce qui est normal, vu la popularité de l'auberge. Parmi toute les personnes présentes, je remarquais une hybride qui me disait quelque chose, mais je ne savais quoi, puis la fille de la patronne de l'auberge, une certaine Eloise Lascombes -je la connaissais de nom, pour avoir déjà entendu parler de cette fillette. Il y avait aussi des personnes que j'avais déjà vu hier soir, comme un couple qui déjeunait calmement à une table proche ou un jeune garçon qui venait de sortir.
Puis, je pris mon petit-déjeuner, en prenant mon temps car aujourd'hui, je n'étais pas pressée. Une fois n'étant pas coutume,je me suis réveillée tard, mais je vis tout de même de nombreux lève-tard qui descendaient l'escalier pour commencer, comme moi, leur petit-déjeuner. Ce n'était pas rare, ici, apparemment... Mon petit déjeuner était bien entamé lorsque je me dis que je me demandais ce que j'allais faire de cette journée où je ne travaillais pas... Peut-être pourrais-je visiter la ville?
A cet instant-là, je pensais que cette journée ne serait certainement pas très distrayante. Eh bien, j'avais tort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse Lascombes

Messages : 9
Date d'inscription : 29/10/2011

MessageSujet: Re: La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]   Dim 29 Avr - 13:29

La matinée était bien avancée, et les clients commençaient déjà à affluer. Eloïse s'éclipsa discrètement pour échapper à la foule bruyante, se dirigeant dans les rues tortueuses de la banlieue sud d'Arkeus. Elle sauta par dessus une clôture affaissée, traversa un terrain abandonné depuis longtemps et où traînait des déchets de toutes sortes, se glissa sous une arcade sur le point de tomber, et déboucha enfin sur un petit chemin pavé bordé de maisons aux volets fermés. Elle suivit la petite rue pendant quelques instants, et arriva à son but : un parc public, minuscule, entouré de minuscules bancs. Elle venait souvent ici pour se reposer, ou tout simplement pour être tranquille, libérée de toute obligation ou charge, pour être juste une petite fille comme les autres.

Même si elle devait admettre qu'être crainte par la population enfantine d'Arkeus était aussi plaisant que pratique.

Soudain, elle aperçut des silhouettes qui venait de l'autre bout de la ruelle. un groupe, visiblement. Elle distinguait mal leurs visages, mais ils étaient incontestablement jeunes, 13 ou 14 ans à vue de nez. Elle ressentit un frisson de mauvaise augure lui parcourir l'échine. Ils étaient à une dizaine de mètres lorsqu'elle s'aperçut qu'il portaient tous un foulard bleu ou vert au cou. Elle se crispa en reconnaissant la marque du gang du Nord de la ville. Les plus féroces. Mais que faisaient-ils dans la limite sud-est de la métropole ? Ils étaient réputés pour ne pas s'aventurer hors de leur territoire, ou alors pas aussi loin. Ils n'étaient -d'après la rumeur- jamais descendu en dessous des limites du terrain des Chiens, le deuxième gang le plus fort, qui tenait tout le pourtour de la Vieille Ville et une partie de la banlieue Est.
Or, les Nordistes se baladaient impunément à la frontière Sud du-dit terrain.

Les adultes regardent avec une tendresse condescendante leurs enfants jouer, sans se douter des guerres sans pitié qui se déroulent entre des groupes de gamins, et des traités passés entre ces mêmes équipes. Ils croient que la ville leur appartient, mais rien n'est plus faux. Si un jour les enfants se réunissaient et décidaient de chasser leurs parents, il ne leur faudrait guère qu'une semaine pour mettre à sac Arkeus. Mais les enfants de pourront jamais se réunir, divisés par des rancœurs vieilles de plusieurs dizaine d'années, propres au milieu sectaire.

Eloïse avait très vite appris à louvoyer dans la hiérarchie compliquée de ces groupes de gosses prêts à tabasser à la moindre escarmouche un membre d'un gang ennemi. Avec l'aide de son alter ego (elle l'a appelé Ruby, à cause de ses cheveux roux), elle avait asservi les petits caïds en les terrorisant, et elle était tranquille pour un bon moment.

Du moins, elle le pensait jusqu'à aujourd'hui.
La démarche de ces pré-adolescents arrogants semblait annoncer un grand malheur, et un bouleversement majeur qui remettrait en question sa vie même. Elle frissonna et se leva, avant de crier en direction du groupe -qui n'était plus qu'à cinq mètres- un "Qu'est-ce que vous voulez ?" hostile.

Des ricanements s'élevèrent, annonçant une bataille prochaine.

Un "On est là pour toi, petite conne !" s'éleva dans le calme des onze heures du matin.
Elle se renfrogna. Ruby allait encore faire des siennes.

- Ne sort pas encore, Ru'. Il faut que je sache pourquoi ils sont venus ici.
- Dépêche toi, alors. Ils commencent à me -à nous- taper sur les nerfs.


Elle lança un insolent "Pourquoi moi, fils de putain ? T'es tellement impuissant qu'il faut que tu te rabatte sur les gamines pour vider tes couilles ?" au chef du groupe -celui là même qui l'avait insultée.
Elle savait pertinemment qu'elle était allée beaucoup trop loin, mais provoquer son adversaire pour qu'il perde ses moyens était une technique très efficace.

Il se précipita vers elle, et elle lâcha Ruby avec un léger soupir.

- Ne l'abîme pas trop, non plus.
- Compte sur moi.


Elle plongea dans les limbes, abandonnant son corps à une puissance inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellena Magashi

avatarMessages : 116
Date d'inscription : 27/01/2011
Localisation : Suis-je obligée de répondre ?

Feuille de personnage
Aime : s'amuser
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Powderblue

MessageSujet: Re: La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]   Sam 12 Mai - 12:00

L'hybride avait fini son déjeuner. Elle avait payé et était sortie de l'auberge. Elle était un peu fatiguée mais il fallait encore qu'elle se vide la tête. C'était sa seule occupation de la journée. Elle n'avait vraiment rien à faire en ce moment. Cela faisait plusieurs jours que son maître ne l'avait pas contacté pour ne serait qu'une mission d'espionnage. Ellena poussa un énième soupir. Il fallait qu'elle se trouve une occupation à part ses balades nocturnes. Elle sortit de l'auberge en claquant la porte derrière elle. Le temps était plus chaud, on sentait la belle saison arrivait. La jeune hybride regarda à droite et à gauche pour choisir sa destination. Il n y avait rien d'exceptionnel dans cette ville froide. Sa réputation était due à l'auberge Lascombes et c'est tout. Rien de plus. Après c'était une ville comme une autre. Des habitations, des magasins et tout le nécessaire pour vivre normalement. Ah si ! Cette villa avait bien une particularité, il y avait quelques bandes d'enfants se prenant pour des caïds qui y vivaient. De stupides gamins qui croyaient faire la loi dans la ville. Ellena avait entendu
cela par quelques habitants du village. Car oui, en plus d'être une voleuse et une fille qui embête continuellement son monde, Ellena se mêlait aussi des conversations des autres. Ce qui réduisait un peu plus le nombre de personne appréciant la jeune hybride...
Jetant encore un regard à sa droite, elle opta pour l'autre direction. Un vent léger se leva faisant voler les cheveux de la fillette. La journée serait plus fraîche que d'habitude. Mais après tout, ce n'était encore que le matin. Mais une autre journée tranquille s'annonçait... c'était vraiment trop monotome non, ça n'était pas monotome, c'était ennuyant à mourrir !
Et puis, Ellena sentit qu'on la bousculait. Hébétée elle tomba à terre et regarda la personne qui l'avait fait chutée. C'était un garçon à peine plus âge qu'elle et qui la toisait de haut en ricanant. La fillette haussa un sourcil en détaillant le garçon. Des cheveux bruns coupés courts, des yeux d'encre et une cicatrice en forme de croix sur la joue. Certainement un de ces garçons pensant faire la loi dans cette villle. Stupide enfant... L'hybride se releva et épousseta ses vêtements. Elle lança un regard mauvais au garçon qui l'avait fait tombé. Il lui lança une réplique du genre : "Fais attention où tu vas" et commença à avancer. Ellena ne réfléchit pas. Esquissant un sourire, elle avança son pied sur le chemin du garçon qui trébucha avant de s'étaler de tout son long. Il regarda la jeune fille d'un air mauvais et se releva en serrant les poings. Ellena émit un petit rire et disant :

"Fais donc attention où tu marches."

Il poussa un grognement et bondit vers Ellena pour l'attraper. Celle-ci l'évita facilement en riant. Elle lui jeta un regard en lui disant : "Attrape-moi." Le garçon ne se fit pas prier. Il poussa un autre grognement et se jeta sur Ellena. La fillette déploya ses ailes de chauve-souris et commença à avancer, parfois courrant, parfois planant. Elle réussissait facilement à le distancer. Déjà parce qu'il était un peu lourdaud et en plus parce qu'elle était rapide. Ellena ria. Voilà enfin une petite plaisanterie ! Cela faisait un moment qu'elle souhaitait embêter quelqu'un. La monotomie des jours passés était enfin brisée.

[Désolée pour le rp j'avais pas vraiment d'idées x_x]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anikshil Pouma

avatarMessages : 358
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 17

Feuille de personnage
Aime : la liberté, la nature.
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Darkblue

MessageSujet: Re: La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]   Mar 22 Mai - 16:59

Très rapidement, je sortais de l'auberge, cherchant une quelconque occupation. Après réflexion, je ne désirais pas visiter la ville. Elle n'avait pas grand chose d'extraordinaire, après tout, juste une grande église, comme à peu près toutes les grandes villes... Et puis des maisons, des magasins et marchés, des auberges, etc., autour. La ville s'est rapidement développée, sûrement car c'est une des seules grandes villes du nord et qu'elle accueille les selfans.

Je me baladais donc dans les rues à la recherche de quelque chose à faire. Je me passais en revue dans ma tête ce que je connaissais sur la ville. Il y fait très froid, elle n'a pas beaucoup de monuments, elle est une des seules villes à accueillir les selfans... Mais aussi qu'elle est fréquentée par de stupides garnements qui se croient forts, et qui se réunissent en gang. D'après ce que j'ai vu et entendu parfois dans des parcs pour enfants, il y a de nombreux gangs, dont deux particulièrement forts dans le nord et l'est. La police s'en fichait, pensant que le problème était mineur et que les gangs étaient rares. Pourtant, j'ai déjà vu dans de nombreuses aires de jeux des enfants se faire racketter, mais aussi des vieilles personnes se faire voler et bousculer par ces enfants -si on peut appeler ainsi des personnages aussi violents, méchants et dangereux. Personnellement, je n'en ai pas peur, je sais me défendre. Ceci dit, l'idée même de tremper dans leurs affaires de guerres de gang en les provoquant moi-même ne me plaisait pas et ne m'intéressait pas, aussi je ne faisait aucun geste pour aider les victimes lorsque j'en voyais. Ca ne m'apporterait rien -hormis peut-être une ou deux blessures- de les secourir.

J'étais en train de réfléchir à ça quand, tout à coup, l'hybride que j'avais vu tout à l'heure dans la taverne passa en volant en train de rire et distancer un des ces stupides garnements qui terrorisaient la plupart des enfants de cette ville. Ce dernier était plutôt lourdaud, mais semblait têtu et déterminé. Je n'ai pas vraiment eu le temps de le détailler, car un autre de ces garçons avait profité de mon inattention pour fouiller mes poches... Et je l'avais pris la main dans le sac. Alors qu'il tentait de retirer sa main, je pain dans la tête que j'esquivais habilement avant de lui donner un coup de poing dans le ventre. Il s'enfuit sans trop tarder, et, apparemment, il était seul. Bon, ça lui servira de leçon. Je me pressais, espérant qu'il n'appelait pas du renfort, dans quel cas il y avait des chances qu'ils puissent me rattraper si je ne me hâtais pas.

Au bout de quelques minutes de marche rapide, j'arrivais dans un parc pour enfant, où je vis une jeune fille qui commençait à se bagarrer avec un des clans de la ville. Ils étaient nombreux. Je décidais de continuer ma route en marchant tranquillement, car celui que j'avais affronté tout à l'heure ne portait pas de foulards, contrairement aux membres de ce gang-là. A moins qu'il n'y ait une guerre de gangs, je devais être entrée dans le territoire d'un autre gang-et ça m'étonnerait que d'autres gangs osent me suivre jusque-là. Au contraire, j'allais plutôt m'asseoir là, dans un des bancs du parc, au cas où, en marchant, je retournais dans le territoire du gang à qui appartenait celui que j'ai battu, mieux vaut rester ici. Et puis, bon, n'ayant aucune chose à faire, que je sois en train d emarcher ou assis sur un banc ne change rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La fin d'une histoire, le début d'une épopée. [EVENEMENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Le monde Eternien - RPG :: « Arkeus  :: Auberge Lascombe-