Bonjour ami visiteur !
Toi qui passe par là, veux tu entendre une merveilleuse histoire ?
Viens approche, je vais te la raconter ...

Au commencement des temps il n'y avait rien a part le néant. De ce néant naquirent Kaiser, Maître de la Mort et de la Vie et sa sœur, Meryline Maitresse de la Vie et de la Mort.
Se sentant seuls, ces deux êtres créèrent le monde d'éternia. Il créèrent aussi des créatures pour le peupler, ainsi naquirent les animaux.
Puis des êtres intelligents, les Selfans, serviteurs des dieux, furent crées par Meryline.
Après quelques siècles, Kaiser créa également des êtres intelligents :les hommes. Meryline créa les femmes.

Puis tout bascula dans le chaos ... Pourquoi ?
Inscris toi pour le savoir, noble ami visiteur.
Mais avant tout, sache que si la paix semble régner dans ce beau monde, ce n'est qu'une douce Illusion ...

Une terrible illusion reposant sur le Secret.
parviendras tu à le découvrir ? Ou sera-t-il trop tard quand tu l'apprendras ?

L'avenir d'Eternia sera-t-il inscris dans le sang ?
Ou dans la paix ?

Rejoins nous, ami visiteur, et vis avec nous la flamboyante épopée d'éternia !





 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un présent inespéré ou un lâche abandon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Dim 24 Avr - 19:49

  • C'était une nuit noire, une nuit sans lune et silencieuse que rien ne venait troubler à part le cri inquiétant d'un oiseau nocturne de temps à autres ...
    Soudain, apparait une silhouette enveloppée dans une une longue cape noire, trouant à peine l'obscurité. Ses petits pas nerveux résonnent sur les pavés de la route. Sa démarche est encore gracieuse ,néamoins, on devine qu'elle est encombrée, empreinte d'une certaine lourdeur, comme si elle portait une lourde charge ou le poids de nombreuses années...

    La silhouette se rapproche peu à peu de l'auberge, on peut voir dorénavant que c'est une femme assez ronde, mais ses traits sont masqués par une capuche de velour.
    Lorsqu'elle arrive à porter de l'éclairage, on remarque que cette femme n'est pas tout à fait ronde, elle est surtout enceinte.

    Quand elle entre dans l'auberge, les clients ont presque tous finit de manger et dorment dans les étages.
    Derrière le comptoir, il ne reste plus que l'aubergiste, une femme d'âge mûre au visage bienveillant, aux beaux cheveux roux striés de blanc. On devine que durant sa jeunesse, elle fut très belle.
    L'inconnue s'approche et demande une chambre, la matrone la jauge du regard et l'inconnue ôte son capuchon.
    Ses traits sont tirés, on lit une grande fatigue et un poid terrrible dans son regard d'ambre pure.
    Ses cheveux d'un blond platine lumineux et son visage gracieux ,sans aucunes rides, ont l'air très jeune, mais la profondeur de son regard dément cette éclatante jeunesse.

    Visiblement, la belle femme est fatiguée par une longue route et arrive au terme de sa grossesse.
    Elle dit alors, d'une voix mélodieuse où s'entend pourtant une grande lassitude et une peur terrible, presque indétectable, mais l'aubergiste, exercée par de nombreuses années en compagnie des autres, la perçoit tout de même.
    La matrone aimerait bien aider cette femme, malheureusement la dernière chambre vient d'être prise par une autre cliente.





  • Meryl se détourne pour voir la cliente en question, que l'aubergiste indique de la main.
    C'est une jeune fille, pas tout à fait une femme, mais plus une enfant. Elle mange à la table d'à côté.
    Ses cheveux sont bleus comme le ciel de printemps et ses yeux sont rêveur, on y lit l'émoi d'un premier amour.
    Elle a entendu la conversation de Meryl et de l'aubergiste, elle se lève et se dirige vers elles.
    Une fois tout près, elle dit d'une voix timide :








Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 


Dernière édition par Meryl Kenmei le Lun 25 Avr - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Lun 25 Avr - 12:02

    - Je vois que la situation présente est bien ennuyante, si vous me le permettez madame l'aubergiste je souhaiterais accueillir cette femme épuisé dans ma chambre quitte à lui laisser ma place.

    Jeune et innocente l'adolescente qui était assise seule à une des tables de l'auberge ne s'empêchait de pensé au doux garçon qu'elle avait croisé un beau jour printanier à Zizima, celui-ci avait plus ou moins mal tourné et le mystère était toujours présent. L'image de prince trottait à longueur de temps dans sa tête et l'emportait dans de lourds moments de réflexion qui durait plus ou moins longtemps.

    Quand la porte de l'auberge s'ouvrit sur une silhouette encombré, elle détourna la tête pour l'apercevoir et retomba dans ses pensées, tendant l'oreille elle écouta la conversation entre la matrone et cette femme qui était apparemment enceinte, ce qui l'avait fortement touché et qui l'avait poussé à aller vers elle et agir de cette manière.

    Sous les traits d'Angel on pouvait lire beaucoup de compassion pour cette femme enceinte, elle ne pouvait se permettre de la laisser dans un tel état de fatigue, surtout ici à Arkeus la ville la plus froide d'Eternia sachant qu'elle eut assisté à la scène précédente. Après hésitation, la vieille aubergiste au visage bienveillant accorda avec exception la demande de la jeunette aux couettes bleus.

    Souriante celle-ci adressa à l'inconnu un regard réconfortant et lui tendis la main pour l'invité à s'asseoir à sa table. Cette femme était si ronde... Elle devait surement arrivé à terme de sa grossesse. L'auberge était calme pour un samedi soir et la plupart des gens dormaient à l'étage. Dans la petite salle de repas il ne restait plus grand monde, une jeune fille aux cheveux blond doré les observait curieuse de ses grands yeux bleus, posté devant l'accueil, elle semblait rechercher quelqu'un.

[hrp : je ne t'égalerais jamais Meryl niveau RP, tu écris beaucoup mieux que moi T-T]




Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.


Dernière édition par Angel Bloomy le Lun 2 Mai - 14:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anikshil Pouma

avatarMessages : 358
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Aime : la liberté, la nature.
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Darkblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Lun 25 Avr - 14:12

Et voilà. Encore une fois, un voleur venait de me voler mon butin, alors que je me baladais à Arkeus. C'est donc exaspérée et ennuyée que je dirigeais vers l'auberge Lascombes. Il était tard, très tard...
J'ai eu le temps d'apercevoir ce voleur alors qu'il disparaissait dans la foule. Je l'ai cherché partout, jusqu'à ce que la nuit tombe. Et encore, j'ai continué de chercher. J'avais faim et j'étais fatiguée... En effet, je n'avais pas mangé depuis ce midi.
Il me restais quelques pièces au fond de ma poche que j'avais gagné en travaillant pour un fermier. Je comptais l'échanger contre une information, prendre un dîner, et s'il en restait, une chambre.

Et lorsque je rentrais dans l'auberge, à mon grand étonnement, tout le monde n’était pas couché. Il restait l'aubergiste, une femme d'âge mûre au visage bienveillant, aux beaux cheveux roux striés de blanc, une belle dame enceinte qui attira tout de suite mon attention car elle était avec une adolescente aux cheveux bleus et aux beaux yeux assez rêveurs.
Il restait aussi quelques autres clients qui terminaient de dîner, à savoir un couple dont l'âge était proche de 30 ans, un vieil homme et un grand gars aux cheveux roux, qui, alors que je me dirigeais vers l'aubergiste, montait dans sa chambre.

Excusez-moi, madame, n'auriez-vous pas vu un homme brun, moustachu, barbu, assez grand et plutôt mince? Il m'a volé de la viande. Et je prendrais un dîner ainsi que, s'il en reste, une chambre.

Elle m'expliqua qu'elle n'avait pas vu mon voleur et qu'il ne restais plus de chambre libre.
Puis je lui tendis plusieurs pièces et elle me donna une bon soupe qui me réconforta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millane Boufuu

avatarMessages : 490
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 18
Localisation : Là où je me trouve

Feuille de personnage
Aime : moi ^o^
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
500/500  (500/500)
Couleur de Texte: Electrikblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Lun 25 Avr - 15:53

La nuit était tombée depuis un moment déjà et la jeune déesse de la lune avit décidé de faire une petite balade chez les mortels, à Arkeus. La lune ne brillait pas cette nuit ce qui démoralisait un peu Millane. Vêtue d'un gros manteau de fourrure, son visage pâle était caché par la capuche de son manteau, ses ailes blanches, repliées sur son dos. Une silhouette noire apparue derrière la déesse. Intriguée et voyant son air précipitée, l'ange décida de la suivre. L'inconnu ouvrit la porte d'une auberge réputée à Arkeus et y entra. Millane la suivit en silence et entra à son tour dans l'auberge. Une douce chaleur flottait dans l'air ce qui donna très vite chaud à la déesse. Elle retira son manteau dévoilant ses cheveux immaculés. Elle portait un gros pull bleu marine qui lui permettait de dissimuler ses ailes d'ange. La déesse observa rapidement les personnes se trouvant dans l'auberge. Un couple, un vieil homme et un homme aux cheveux roux qui n'allaient certainement pas tarder à aller se reposer. Millane fut étonnée d'apercevoir Anikshil, la jeune fille blonde qu'elle avait rencontré dans la forêt de Namida. Elle put voir aussi Angel Bloomy, la jeune fille qui l'avait aidé à Eséa, l'aubergiste et enfin la silhouette que la jeune ange avait suivi. Elle eut un petit hoque quand elle se rendit compte que cet inconnu ou plutôt cette inconnue était sa tante, Meryl Kenmei. La jeune filel fut surprise par la taille et la rondeur de son ventre. La grande déesse était au côté d'Angel Bloomy qui avait posé une main réconfortante sur son épaule. Millane avait très envie de les rejoindre et d'écouter leur discussion mais elle s'attirerait certainement les foudres de sa tante et elle préférait les épier en secret. La déesse réfléchit rapidement puis un idée lui vint en tête. Elle s'approcha d'un pas léger d'Anikshil et lui posa la main sur l'épaule un sourire aux lèvres.

"Bonsoir Anikshil, que fais-tu ici à une heure aussi tardive ? lui demanda Millane. Puis-je rester en ta compagnie quelques instants ?"

Sans attendre de réponse, elle entraîna la jeune fille blonde à la table la plus proche de Bloomy et Méryl et tendit l'oreille pour essayer d'entendre leur discussion. Une lueur d'angoisse passa dans les yeux bleus de la déesse. Quelle était cette histoire de chambre ? Pour Meryl souhaitait-elle allait Arkeus ? Et pourquoi son visage exprimait une telle fatigue ? Millane regarda sa tante de haut en bas et s'arrêta sur son ventre. La vérité éclata devant elle. Elle avait compris mais la question qui flottait maintenant dans son esprit était : Avec qui ? La déesse bascula en arrière et failli emporter la table avec elle. Elle tomba sur les fesses et se releva rapidement. Millane regarda Annikshil et afficha un sourire béat sur ses lèvres. La déesse tremblotait et ses mains tenait la table avec tellement de force que ses phalanges en devenaient blanches. Millane venait d'avoir un choc en apprenant cette vérité. Une idée fusa dans son esprit. L'ange se leva et se dirigea vers la jeune filles aux cheveux bleus et Meryl, les jambes raides. Sa tante allait certainement lui en vouloir de se méler de ses affaires mais elle devait savoir. Elle allait s'adresser à Meryl mais se mordit les lèvres. Si la jeune déesse l'appelait par son nom, elel dévoilerait son identité. La jeune ange retourna à la table où se trouvait Anikshil et réfléchit à une solution.




=>~ Deux roses d'Annik
=>~ Une rose de Bloomy
=>~ Deux roses de Raven
=>~ Une rose dorée et une rose simple de Meryl
=>~ Deux roses de Karl


mais c'est quoi ce lien ? hein ? dit moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Mar 26 Avr - 9:06

La jeune fille aux doux airs rêveurs lui proposa de partager sa chambre. Elle accepta soulagée, rien ne venait contrarier ses projets pour l'instant.

Alors qu'elle s'asseyait en compagnie de la jeune humaine, qui lui déclara se nommer Angel Bloomy, la splendide déesse à l'air las se rendit compte que d'autres voyageurs arrivaient fort tard dans la confortable auberge d'Arkeus.
En surveillant l'entrée, tandis qu'une serveuse d'origine métissée leur apportait des tourtes à la viande, elle remarqua ainsi une jeune fille encore dans les brumes de l'enfance entrer, elle était très blonde et avait de grands yeux bleus curieux, qui exprimaient, pour l'instant, à quel point la jeune fille était excédée.
Que faisait une fille aussi jeune, seule, sur la route lors d'une nuit sans lune ?
Décidément les mœurs humaines étaient parfois bien étrange ...

La fillette était à peine placée à une table qu'une autre silhouette encapuchonnée entra. Dès que la porte se referma derrière elle, Meryl sentit une odeur d'orage et des vibrations bien connues ...

*Oh non ! Pas Millane, elle ne doit RIEN savoir ... Sinon tout sera perdu !!!*

Trop tard, la maîtresse des tempêtes l'avait vue, une lueur d'incompréhension puis un éclair de stupéfaction traversèrent les yeux si expressifs de la fille des airs. [HRP : pas de l'air ! nuance !!!]

Meryl allait devoir appliquer une solution extrême, certes elle ne le ferait pas de gaité de cœur mais elle le ferait car c'était son devoir de protéger le monde que Meryline avait crée.

Elle finit son repas et se dirigea vers sa chambre, à elle et à Angel Bloomy, quand celle ci proposa aux nouvelles arrivantes de partager aussi sa chambre (Angel a loué la suite royale XD).
Elles acceptèrent au plus grand déplaisir de Meryl qui rabattit son capuchon pour dissimuler l'éclair de colère qui passait dans son regard.

Les filles se succédèrent chacune leur tour dans la salle de bain et se couchèrent, fatiguées.






Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Jeu 28 Avr - 22:16

    C'est à une fois à table et servi que Bloomy se rendit compte qu'elle était une fois de plus en train inviter quelqu'un en ses lieux. Elle devrait vraiment avoir le chic pour cela faut-il croire. Toujours aussi pensive elle n'osait gère entamer un dialogue avec cette femme d'âge mûre [hrp: ahah x) ] dont son regard trahissait tout soupçon.

    Il y avait beau être tard et les dix heures du soir sonnait au coucou accroché au milieu de la salle, que d'autres voyageurs arrivèrent encore, sauf que le dernier entré eu pour effet de déclencher une lueur d'angoisse chez cette femme.

    Détournant son attention vers le nouveau ou plutôt nouvelle arrivante elle entrevu une jeune fille blonde à l'air familier, pourtant jamais croisé, mais cette démarche... Elle se précipita vers l'autre petite blonde qu'elle semblait connaitre et l'entraîna à une table proche d'elles. La sensation d'être épié était vraiment désagréable et déplaisait fortement à la fille aux cheveux bleus comme le ciel, elle transmettait ce message à partir de petits regards farouche et une mimique au niveau de ses doigts sur la table. Dans toute la plus grande des discrétions la dernière venue, écoutait leur conversation en ce balançant en arrière. Bien sûre elle ne manqua pas de tomber quelle évidence !

    Poussant un soupir exaspéré Angel se leva et demanda à son invité de la suivre vers sa chambre. Le fait d'être amoureuse la rendait un peu susceptible et le monde l'ennuyait. Mais le fait d'avoir une trop grande bonté la mena à inviter les deux autres jeunes fille qui lui tapaient fortement sur les nerf, dans sa suite royale. De toute évidence elle ne comprenait pas son geste, mais savoir cet enfant encore plus jeune qu'elle sans logement pour cette nuit aussi froide et cette autre blondinette qui l'accompagnait pareil.

    Sa gentillesse lui jouera toujours des tours et c'est avec un grand sourire qu'elle les accompagna dans sa suite. Une par une passèrent dans la salle de bain et se partagèrent ensuite la chambre qui n'était pas aussi grande au final. Installé dans le lit qu'elle partageait avec la future maman elle rêvassait et ne manqua pas à s'endormir bercé par le doux souvenir du garçon dont elle était tombée amoureuse.





Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.


Dernière édition par Angel Bloomy le Ven 29 Avr - 13:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anikshil Pouma

avatarMessages : 358
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Aime : la liberté, la nature.
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Darkblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Ven 29 Avr - 11:04

Alors que je terminais de souper, une personne entra. Lorsque je tournais la tête pour détailler la personne en question, je reconnu à ma grande surprise Millane. Elle s'approcha de ma table et me demanda "Bonsoir Anikshil, que fais-tu ici à une heure aussi tardive ? Puis-je rester en ta compagnie quelques instants ?"
Sans attendre de réponse, elle m'entraîna à la table la plus proche de la jeune fille blonde et de la femme enceinte et tendit l'oreille pour essayer d'entendre leur discussion. Une lueur d'angoisse passa dans les yeux bleus de la déesse.
Millane regarda la femme enceinte de haut en bas et s'arrêta sur son ventre.La déesse bascula en arrière et failli emporter la table avec elle. Elle tomba sur les fesses et se releva rapidement. Millane me regarda et afficha un sourire béat sur ses lèvres. La déesse tremblotait et ses mains tenait la table avec tellement de force que ses phalanges en devenaient blanches. L'ange se leva et se dirigea vers la jeune filles aux cheveux bleus et la femme enceinte, les jambes raides. Puis Millane retourna à la table où je me trouvais.
Qui était donc cette femme enceinte?
Une amie de Millane? Non, sinon elle aurait entamé une discussion.
Une de ses ennemies? Certainement pas, sinon la déesse ne se serait pas approché d'elle.
Alors que je retournais le problème de fond en comble, un souvenir me vint à l'esprit.

""Mon enfant, tu vois, elle, c'est Millane Boufuu, déesse de l'air."
C'était la voix de ma mère. A cette époque, je n'avais que 3 ans.
Oui maman! lui répondis-je alors qu'elle tournait la page du livre intitulé "Dieux & déesses de ce monde".
Une femme blonde, à la peau blanche et habillée de rouge. Sur le haut de la page, il y avait écrit en gros "Meryline Kenmei, déesse mère"."

Cela correspondait tout à fait à la femme qui se tenait devant moi. Et si elle n'avait pas encore parlé à Millane, c'est parce qu'elle voulait que le fait qu'elle soit enceinte reste secret.
Elle serait sûrement prête à tout pour cet objectif... Il y avait des chances qu'elle efface les pensées de Millane.
Mais alors, je suis aussi menacée par la déesse mère, si elle apprenait que je savais son secret!
Et contrairement à Millane, elle n'aurait sûrement aucun scrupule à me tuer.
C'est pourquoi je décidais de me convaincre que ce n'était pas la déesse mère qui était enceinte, et de garder cette vérité dans un tout petit coin de mon esprit.
Et lorsque la jeune fille aux cheveux bleus nous invita, Millane et moi, à dormir dans sa chalbre, car apparement elle avait réservé une véritable suite, je pesais le pour et le contre.
Mon instinct de survie me disais de refuser et de fuir cet endroit, et ma raison me dictait d'accepter, car je n'avais aucun abri pour me reposer et trainer dans une ville la nuit n'est pas raisonnable.
Cette dernière finit par remporter et j'acceptais sa proposition.
On finit par passer une à une dans la salle de baun et à partager la chambre qui n'était pas très grande au final.


Dernière édition par anikshil pouma le Sam 30 Avr - 8:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millane Boufuu

avatarMessages : 490
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 18
Localisation : Là où je me trouve

Feuille de personnage
Aime : moi ^o^
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
500/500  (500/500)
Couleur de Texte: Electrikblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Ven 29 Avr - 18:30

La déesse remarqua l'air irrité de Bloomy alors qu'elle les espionner quand celle-ci l'invita avec Anikshil dans sa chambre qui devait certainement être la plus grande. Crispée, Millane suivit la jeune fille aux cheveux bleus en continuant d'observer sa tante. Elle n'allait pas tarder à mettre bas. Un fois que les quatre filles arrivèrent dans la "chambre" d'Angel, l'ange s'exclama d'un ton dégagé cachant son angoisse :

"Bon et si on faisait les présentations ? Je commence je m'appelle Mi... je veux dire Millène oui c'est ça Millène. Et vous ?"

La jeune fille afficha un autre sourire béat. Décidément cela devenait une habitude chez elle. Maintenant, elle devait parler à Meryl. Mais Millane ne savait pas si elle devait lui poser la question maintenant ou attendre qu'elles soient seules toutes les deux. Si la déesse des vents lui demandait maintenant elle ne pourrait pas l'appeler par son nom. Millane se sentait mal à l'aise. Elle conaissait les trois filles présentent dans la salle. Bloomy pensait qu'elle était une autre fille, Meryl n'avait pas l'air d'avoir envi de lui dire quoi que se soit sur sa grossesse et elle ne savait pas trop quoi dire à Anikshil. La déesse avait très envi de poser toutes les questions qui fusaient dans son esprit à sa tante mais elle se contenta de la regarder dans les yeux qui disait tout ce qu'elle pensait. La fenêtre s'ouvrit par la force du vent qui était froid et puissant. Il était à l'humeur de la déesse qui le contrôlait. Puis une idée vint à elle. Cette idée n'avait rien à voir avec ce qui se passait actuellement mais cela lui permettrait de ne plus resentir la pensée d'agacement que Bloomy avait sur elle.

"Dit moi connaitrais-tu une jeune fille du nom d'Elicya ? demanda la déesse à la jeune fille aux cheveux bleus. C'est ma cousine et elle m'a souvent parlé de sa rencontre avec une fille qui te ressemblait peut être que c'est toi ?"

Millane sourit intérieurement. Elle trouvait amusant ce mensonge malgré l'angoisse qu'elle ressentait toujours avec la naissance de son futur cousin ou future cousine qui sait ? Puis la déesse décida de sonder Bloomy. Elle regretta très vite son geste. Alors la jeune fille avait rnecontré son pseudo-frère Ludwig ? Et elle éprouvait des sentiments pour lui. L'ange serra les dents et une lueur de coolère passa dans ses yeux azur. Elle détestait ce garçon. Son regard dériva sur Meryl. La colère refit placeà l'angoisse. Commen avait-elle pu être aussi distraite ? Millane s'en voulut, maintenant, seul compter de parler à sa tante.





=>~ Deux roses d'Annik
=>~ Une rose de Bloomy
=>~ Deux roses de Raven
=>~ Une rose dorée et une rose simple de Meryl
=>~ Deux roses de Karl


mais c'est quoi ce lien ? hein ? dit moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Sam 30 Avr - 11:39

  • Ses plans étaient en danger. Elles ne devaient pas en avoir connaissance. L'avenir risquait d'être sombre, le Mal trop fort, Son Pouvoir était divisé, Elle ne pouvait courir le risque qu'il ne soit pas suffisant pour Elle.
    Son monde était tellement important pour Elle, c'était tout ce qui lui restait depuis le partage.
    Meryl ne pouvait risquer de perdre si bêtement.


    Après s'être roulé en boule dans un coin du lit qu'elle partageait avec la titulaire de la chambre, Meryl chantonna tout doucement, on pourrait croire qu'elle se berçait ou que c'était le bruit du vent.
    Un intervenant extérieur aurait put penser qu'elle n'était qu'une pauvre folle marmonnant des paroles sans queue ni tête venant d'un autre monde.
    Les paroles venaient effectivement d'un autre monde, mais la belle femme à la crinière d'ambre était tout sauf folle.
    En effet la folie vient de sentiments trop fort, la haine, la douleur ou encore l'amour.
    Mais cette créature recroquevillée ne ressentait rien à part Sa volonté et Son devoir.

    L'incantation plongeat toutes les occupantes de la chambre dans un profond sommeil, mais ce sommeil avait un effet secondaire dont Meryline s'était servie autrefois ...
    Il permettait à celui ou celle qui s'endormait au son de cette mélodie de voir son ou sa Lié.

    Mais ce n'était pas l'effet secondaire qui intéressait Meryl. Pas cette fois en tout cas.
    Elle sortit de son lit sans déplacer la moindre poussière et s'approcha du lit que se partageaient Millane et Anikshil.
    Elle attrapa la jeune déesse, la hissa sur ses épaules, et se rendit dans la salle de bain attenante.



    Meryl réveilla la déesse du vent en lui lançant un verre d'eau glacée à la figure, bien sûr elle avait insonorisé magiquement la pièce, ce qui fait que le hurlement surpris de Millane ne s'entendit pas à travers la porte.

    Au moment ou la fille aux ailes d'ange se rendit compte de sa présence Meryl s'assit et attrapa la déesse par la gorge en un geste si vif que même la déesse de la tempête ne le vit pas.

    Elle commença à serrer doucement tandis que, d'une voix mélodieuse à l'intonation de petite fille, elle lui murmurai dans le creux de l'oreille :

    "- Nul n'est irremplaçable petite, même si tu disparaissais tes pouvoirs pourront être donner à quelqu'un d'autre ... Alors ne me contrarie pas. Jamais, sinon ..."


    Le regard terrorisé de Millane se fixa dans les prunelles d'ambre de la puissante déesse mère tandis qu'elle cherchait désespérément la lueur de folie qui devait forcément hanter les yeux de sa Tante.
    Mais quand elle hurla une nouvelle fois, ce n'est pas parce qu'elle l'avait trouvé, loin de là, elle avait tout simplement vu ce qui se cachait derrière l'éclat de ces yeux ensorcelants : le vide.
    Aucune émotion, rien que de la Volonté et du Devoir.
    Alors elle sut que rien n’arrêterait sa tante.

    Meryl lisait dans l'esprit de la jeune déesse comme dans un livre ouvert.
    Elle la lâcha en criant quand elle s'effondra en perdant les eaux tandis que ses sortilèges s'évaporaient.






Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Lun 2 Mai - 12:52

    "Bon et si on faisait les présentations ? Je commence je m'appelle Mi... je veux dire Millène oui c'est ça Millène. Et vous ?"

    Toujours un peu sur les nerfs la jeune fille aux cheveux bleus lui répondit s'appeler Angel Bloomy, tendis que l'autre blondinette ne cacha pas se nommer Anikshil et dans le cas de l'autre femme.... Elle fit surement semblant de ne pas entendre et fila directement au lit. L'atmosphère n'était pas des plus décontracter dans la pièce et quand la certaine Millène se mit à parler d'Elycia qui était apparemment sa cousine, Angel n'eut d'autre mot à la bouche qu'un " Ah " ni trop surpris, ni trop explosif disons qu'il était carrément neutre. A croire qu'elle n'en avait rien à faire, mais jamais elle n'oublia le visage de cette fille brune qu'elle avait aidé et était partie a toute jambe dans un lieu secret.

    [hrp : Ca a un peu beuguer ta réponse Millane avec la fin de la mienne juste au-dessus mais c'est pas grave on va faire comme si j'avais rien mit xD ]

    Direction le lit les pensées pleines de souvenir dont ces plus précieux, la rencontre avec Elycia, celle avec un grand garçon brun.... son nom déjà ? Raven et surtout celui avec ce Dieu Ludwig qui lui avait laissé avant de partir, à elle et Solenn une magnifique clef de Sol sur son poignet. A coté d'elle la future maman chantonnais des paroles sans queue ni tête et sens se méfier elle s'endormit profondément

    Tout était comme dans un rêve, surement parce que s'en était vraiment un ? Mais elle se refusait de se l'avouer. Il y eu un éclair rouge et le visage d'un garçon bien familier. Son image apparut aussi nettement que quand il était en face d'elle. Un visage à la perfection aux traits fins et aiguisés, des lèvres charnues qui avait déjà frôlé son coup, un regard profond aux prunelles noisettes où elle eut aimé se perdre quelque instant une tignasse rebelle de couleur rouge rubis aux mèches longues et inégales. Il était si proche et paraissait si réelle elle aurait voulu le toucher mais l'image se coupa net et elle se réveilla en sursaut.

    Depuis combien de temps dormait elle ? aucune idée, mais il fessait encore nuit noire et la neige continuait de tomber a gros flocon. Anikshil semblait s'être réveillé en même temps qu'elle. Millène n'était plus dans les lieux et sa voisine aussi. Croisant le regard tout aussi interrogateur de la petite blonde elles sautèrent toutes deux des lits à l'affut des bruits venant de la salle de bain. Effectivement la lumière luisait sou la porte et c'est avec précipitation qu'elles découvrirent en même temps une Millène choquée et la femme à la crinière d'ambre par terre gisant dans une flaque. Lâchant un juron pas très bien placé Angel accourut vers la femme .

    -"Vous allez Bien ! Oh mon dieu, mais que fessiez-vous ici avec elle à une heure aussi tardive ! Il va falloir improviser avec la neige les routes sont impraticables. Anikshil, Millène courez chercher l'aubergiste je m'occupe d'elle. "

    Avec le plus d'assurance possible elle lui tenait la main et l'aida à se relever pour l'accompagner dans un lit. Finalement la nuit allait être longue et surement douloureuse pour cette femme, il lui allait falloir accoucher sans soins médicaux avec les moyens du bord.





Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anikshil Pouma

avatarMessages : 358
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Aime : la liberté, la nature.
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Darkblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Mar 3 Mai - 9:31

Alors que l'on rentrait dans la chambre d'Angel, Millane nous demanda:
"Bon et si on faisait les présentations ? Je commence je m'appelle Mi... je veux dire Millène oui c'est ça Millène. Et vous ?"
Millane afficha un sourire béat.
Elle semblait avoir reconnu la fille aux cheveux bleus lorsqu'elle était entrée dans l'auberge, mais elle ne dévoile pas son vrai nom... Bizarre.
Moi c'est Anikshil, répondis-je.
Meryline Kenmei, elle, a fait semblant de ne pas entendre et s'est endormie.
Puis Millane s'adressa à la jeune fille, qui disait s'appeler Angel Bloomy, pour lui demander:
"Dit moi connaitrais-tu une jeune fille du nom d'Elicya ? C'est ma cousine et elle m'a souvent parlé de sa rencontre avec une fille qui te ressemblait, peut être que c'est toi ?"
Donc elle se serait déguisée en humaine, et aura croisée cette jeune fille? C'est la seule solution au fait qu'elle la connaisse, mais que la jeune fille ne l'ait pas reconnue et que la Déesse n'ait pas donné son vrai nom.
Angel répondit par un simple "Ah".
Enfin, on se coucha, tous. J'essayais de faire semblant de dormir, pour surveiller Millane et Meryline, et connaître le fin mot de l'histoire, mais une force surpuissante -sûrement un sortilège venant de la desse mère- m'en empêcha, et c'est ainsi que je plongeais dans le monde des rêves...

Il faisait sombre, très sombre. Je ne voyais rien. C'était sûrement un cauchemard, et un monstre allait me sauter dessus d'un moment à l'autre.
J'attendis mais rien ne se fit. Tout continuait pendant des heures et des heures.
Et,enfin, alors que je m'ennuyait à mourir, le rêve s'estompa pour laisser place à la réalité, la dure réalité.

Angel se réveilla en même temps que moi.
Il faisait encore nuit noire et la neige tombait à gros flocon. Croisant le regard tout aussi interrogateur de l'autre fille, on sauta toutes deux des lits à l'affut des bruits venant de la salle de bain. Effectivement la lumière luisait sous la porte et c'est avec précipitation qu'elles découvrirent en même temps une Millane choquée et le déesse mère gisant dans une flaque. Elle était en train d'accoucher.
Angel accourut vers la femme.
-"Vous allez Bien? Oh mon dieu, mais que fessiez-vous ici avec elle à une heure aussi tardive? Il va falloir improviser; avec la neige les routes sont impraticables. Anikshil, Millène courez chercher l'aubergiste, je m'occupe d'elle. "
[HRP: Mais que fessiez-vous? Du verbe fesser? xD]
Obéissant à ses ordres, je courus chercher l'aubergiste et je l'appelait:
"Madame! C'est urgent, vous devez venir, une femme esten train d'accoucher dans la chambre!"
L'aubergiste, étonnée, accourut en même temps que moi dans la chambre.
La déesse mère s'en sortira sûrement, après tout les dieux sont immortels...
Du moins je l'espère.
"Poussez, madame, poussez!"ordonna l'aubergiste à la façon d'une sage femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millane Boufuu

avatarMessages : 490
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 18
Localisation : Là où je me trouve

Feuille de personnage
Aime : moi ^o^
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
500/500  (500/500)
Couleur de Texte: Electrikblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Mer 4 Mai - 19:48

La déesse du vent se réveilla en sursaut les cheveux trempées puis elle sentit qu'on la pris à la gorge. Sa yeux croisèrent ceux de sa tante et ses paroles lui glacèrent le sang. Aucune émotions n'était exprimée dans ses yeux d'ambres et elle finit par relâcher la pression à la gorge de l'ange pour s'affaler par terre. De suite, la déesse comprit que Meryl était en train d'accoucher. Angel et Anikshil entrèrent dans la salle de bain et prirent un air affolé en voyant la déesse mère couchait au sol.

"Vous allez Bien? Oh mon dieu, mais que fessiez-vous ici avec elle à une heure aussi tardive? Il va falloir improviser; avec la neige les routes sont impraticables. Anikshil, Millène courez chercher l'aubergiste, je m'occupe d'elle."déclara Bloomy.

Sans laisser le temps à Millane d'agir, Anikshil sortit de la chambre et alla chercher l'aubergiste. La jeune fille revint quelques minutes plus tard accompagnée de la vieille aubergiste. La vielle femme commença à aider Meryl à accoucher quand un poignard fusa dans l'air d'un sifflement sinistre. La déesse tourna la tête vers la fenêtre et aperçu une ombre mais la nuit rendait difficile à mieux la voir. Elle se plaça devant sa tante, elle devait en premier la protéger même si celle-ci l'avait menacer de la tuer mais Millane ne lui en voulait pas et elle s'expliquerait plus tard. L'ombre commença à s'approcher en ricanant. La déesse finit par discerner qui était l'agresseur. C'était l'homme qui était assis au rez-de-chaussé. L'ange étouffa un juron en se rappelant les regards étranges qu'il jetait à Meryl sans que la déesse du vent n y prête attention. L'homme s'approcha de Millane un étrange sourire aux lèvres et elle lui donna un coup de poing dans la tête. L'agresseur poussa un gémissement de douleur et regarda l'ange le nez en sang. Il leva sa main un poignard à la main et elle lui tordit rapidement le bras pour éviter de se faire tuer. Elle lui donna un coup de coude entre les omoplates et tomba par terre le souffle coupé. Mimlane le relâcha, il ne bougeait plus. La jeune fille n'avait éprouvé aucun remords à blesser cet homme, elle comprenait de plus en plus pourquoi sa tante ne voulait jamais montrer ses sentiments. On pouvait voir en une personne rien qu'en regardant son visage, les émotions pouvaient nous trahir et la déesse des tempêtes le comprenait maintenant. L'ange continua à jaugeait l'homme de haut en bas, il n'avait toujours pas bougé.





=>~ Deux roses d'Annik
=>~ Une rose de Bloomy
=>~ Deux roses de Raven
=>~ Une rose dorée et une rose simple de Meryl
=>~ Deux roses de Karl


mais c'est quoi ce lien ? hein ? dit moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Sam 21 Mai - 7:48

  • L'enfantement allait commencer et après il y aurait les 24 heures de relevailles.

    La douleur l'avait surprise car elle était plus forte que ce à quoi elle était habituée.
    Mais c'était supportable, cela le serait moins dans quelques minutes mais rien d'insupportable pour ce splendide corps divin.
    Elle vit les deux jeunes filles et la déesse de l'Air paniquer et s'activer dans tout les sens

    *elles n'ont jamais vu un accouchement ou quoi !?!*

    Meryl savait que Millane avait déjà eu des enfants et si elle paniquait c'était sûrement à cause du fait qu'elle avait compris que rien n’arrêterai jamais Meryl dans sa volonté.

    Une nouvelle contraction la prit et elle se dirigea vers la couche aux draps défaits afin de s'y étendre.
    Quand l'aubergiste arriva, son visage paré de quelques rides n'exprimait aucune surprise, elle avait deviné en la voyant que la Déesse était à terme. Ses yeux profonds démontrait une grande expérience et un savoir de l'accouchement typiquement féminin de celle qui en a vu d'autres.
    La déesse aux cheveux d'or pâle avait habituellement le teint miellé mais cette fois sa peau était aussi blanche que la neige qui frappait aux carreaux.
    Pendant que les contractions gagnaient en intensité, les yeux d'ambres se remplirent d'humidité salée et Meryl eu de fort peu charitable pensée

    *heureusement que Anny Lascombes est une femme d’expérience, je n'aurait pas supporté un instant de plus les cris perçants de ces péronnelles*

    En effet les jeunes filles étaient gagné par la panique mais l'assurance de l'aubergiste sembla les calmer.
    Ce fut alors que l'ivrogne du rez de chaussé apparut à la fenêtre et dévoila sa véritable nature : Meryl reconnut tout de suite ce qu'elle savait être une créature de l'ancien temps, c'était un Lormax*.

    Millane ne risquait pas de mourir durant cet affrontement mais ne connaissant pas la véritable essence de son assaillant elle risquait d'y passer un moment.
    Alors la Déesse aux multiples pouvoirs se redressa légèrement et se saisit d'un des stylets de Famae* qu'elle dissimulait dans son corsage et le lança en pleine cuisse de la créature, à cet instant l'illusion qui le drapait se leva et le monstre se révéla dans toute son horreur démoniaque.

    En voyant les grands yeux effrayés de la déesse de l'air, Meryl se rappella que sa nièce ne savait pas comment tuer un Lormax. Alors, entre deux contractions, elle lui dit d'un ton atone et inexpressif :

    "- Pour tuer un Lormax il suffit de planter du métal de Famae dans son coeur, mais attention celui-ci se promène ! Avec ta maîtrise des vents il te suffira d'en chercher les pulsions pour le localiser. Fait en sorte qu'il ne s'approche pas des humaines, il les tuerait rien qu'avec sa salive !"

    Ceci dit, Meryl fut prise de contraction plus forte que la précédente et se saisit de la main de la femme-enfant amoureuse du dieu des Arts et la serra presque à la broyée en serrant les dents afin de ne pas hurler.
    La sage femme qu'était également l’aubergiste n'avait pas été perturbé outre mesure par l'arrivée du monstre, occupée toute entière à aider à mettre la petite vie fragile au monde.
    La fille aux cheveux blonds l'assistait en lui apportant des linges et de l'eau chaude.
    Soudain l'aubergiste cria :

    "- On voit la tête maîtresse ! "

    C'est à cet instant que Meryl tilta. Elle savait où elle avait déjà vu cette femme !
    Elle faisait parti d'un ordre secret de prêtresse qui la servait pendant deux ans avant de retrouver leur liberté !
    Cette femme ne devait avoir que 12 ans quand elle l’avait vu mais elle l'avait reconnu malgré toutes ces années (pour Anny, car pour Meryl c'est comme si c'était hier ).
    Meryl se dit que le temps avait transformé l'enfant en une belle matrone qui continuait de la servir avec dévotion. C'est à ce moment là qu'elle prit sa décision.




[HRP: tout ce qui est suivit d'une astérisque rouge est dans le lexique ou va bientôt y atterrir]






Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Mer 25 Mai - 20:31


    Anny Lascombes arriva dans la chambre sans s'activer plus que cela. Dans ces yeux se lisait un savoir faire que personne n'aurait découvert de lui-même, ce ne devait pas être la première fois qu'elle participait à un accouchement. La jeune femme dont elle ne connaissait encore le nom quant à elle avait le teint blafard et les contractions apparemment très douloureuses, brouillaient ces yeux d'un minutieux voile d'eau salée.

    Cest alors qu'entra en scène une incroyable personne que la jeunette avais croisé plus tôt dans la salle de repas. C'était l'homme ivre mort qui gisait affalé sur sa table à côté d'une bouteille vide. Le regard et le sourire sinistre il avançait dans la pièce étouffant un rire aussi diabolique que sa vraie nature. Effectivement alors qu'il s'approchait vers la femme sans nom, la gracieuse Millène s'était mis en travers de son chemin et lui avait infligé un coup de poing dans le visage qui le fit saigner du nez.

    Soutenant un sursaut de surprise Angel continuais de tenir la main de la future maman qui se redressa, sortie de son corsage un stylet donc personne n'aurait soupçonné la présence et le lança dans la cuisse de l'homme - Oh mon dieux ! Mais où suis-je encore tombé !- pensait elle tandis que celui-ci se transforma peu à peu en une hideuse créature qu'elle n'avait jamais rencontré au par avant.

    Sidérer l'adolescente ne savait pas comment réagir à une telle situation.

    "- Pour tuer un Lormax il suffit de planter du métal de Famae dans son coeur, mais attention celui-ci se promène ! Avec ta maîtrise des vents il te suffira d'en chercher les pulsions pour le localiser. Fait en sorte qu'il ne s'approche pas des humaines, il les tueraient rien qu'avec sa salive !"

    -Un Lormax ? Cette chose ? Et puis zut ! j'en ai marre de me retrouver avec des gens étranges !-

    Ceci penser à haute voix dans sa tête la petite Bloomy était complètement déboussolée, un monstre qui fait son apparition et cette femme qui dit à Millène de ne pas laisser la créature approcher des humaines... Mais Millène est HUMAINE ! Du moins c'est ce qu'elle pensait avant d'assister à cette scène. Balayant la salle du regard le visage d'Anikshill avait l'air neutre face à cette situation, a moins qu'elle ne fessait semblant d'être téméraire.

    La main de l'enfant bleu fut soudainement serrée par la femme blonde qui souffrait énormément, mais restait pacifique devant cette douleur. L'aubergiste s'écria car l'enfant arrivait à grand pas et une lueur furtive se fit visible dans le regard de la femme. Alors qu'Angel supportait le poids de cette douleur de celle-ci, par le biais de sa petite main qui n'avait pas demandé cela, l'enfant naquit dans cette étrange circonstance à un moment propice, au juste moment ou Millène déduisit la créature de ces propres mains.

    Se fut le premier cri du nouveau né, une magnifique petite fille aux cheveux blond comme sa mère. Ces petits cris étaient cristallins et consonant, le portrait craché de sa mère jusqu'à un certain moment...





Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anikshil Pouma

avatarMessages : 358
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Aime : la liberté, la nature.
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Darkblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Sam 28 Mai - 19:47

" La vielle femme commença à aider Meryl à accoucher quand un poignard fusa dans l'air d'un sifflement sinistre. La déesse tourna la tête vers la fenêtre et aperçu une ombre mais la nuit rendait difficile à mieux la voir. Elle se plaça devant sa tante, elle devait en premier la protéger même si celle-ci l'avait menacer de la tuer mais Millane ne lui en voulait pas et elle s'expliquerait plus tard. L'ombre commença à s'approcher en ricanant. La déesse finit par discerner qui était l'agresseur. C'était l'homme qui était assis au rez-de-chaussé. L'ange étouffa un juron en se rappelant les regards étranges qu'il jetait à Meryl sans que la déesse du vent n y prête attention. L'homme s'approcha de Millane un étrange sourire aux lèvres et elle lui donna un coup de poing dans la tête. L'agresseur poussa un gémissement de douleur et regarda l'ange le nez en sang. Il leva sa main un poignard à la main et elle lui tordit rapidement le bras pour éviter de se faire tuer. Elle lui donna un coup de coude entre les omoplates et tomba par terre le souffle coupé. Millane le relâcha, il ne bougeait plus. La jeune fille n'avait éprouvé aucun remords à blesser cet homme, elle comprenait de plus en plus pourquoi sa tante ne voulait jamais montrer ses sentiments. On pouvait voir en une personne rien qu'en regardant son visage, les émotions pouvaient nous trahir et la déesse des tempêtes le comprenait maintenant. L'ange continua à jaugeait l'homme de haut en bas, il n'avait toujours pas bougé. "

Alors que je regardais tout ce combat, à mes gardes, Meryl lança un stylet dans la cuisse du combattant, ce dernier se transformant en un horrible monstre.

-"Pour tuer un Lormax il suffit de planter du métal de Famae dans son cœur, mais attention celui-ci se promène ! Avec ta maîtrise des vents il te suffira d'en chercher les pulsions pour le localiser. Fait en sorte qu'il ne s'approche pas des humaines, il les tuerait rien qu'avec sa salive !"

"Eh mince. Donc si j'ai bien compris, hop, il crache sur nous, et on est mortes!?" Me disais-je.
Alors, il risquait sûrement d'essayer de nous tuer!
En effet, il s'approcha de moi, me lançant un énorme crachat que j'esquivais.
Et c'est alors que commençais une danse endiablée. J'esquivais, mais ses glandes salivaires continuaient à lui fournir ce dont il avait besoin.
Elle se continua pendant une bonne dizaine de minutes. Minutes pendant lesquelles Millane ne put lancer le stylet dans le cœur de cette créature, tellement la mélée était dense.
J'ai été surprise par le fait que son cœur se déplaçait dans son corps. En effet, il lui arrivait d'être dans son bras,son dos, ses jambes...
Pendant un court laps de temps, le monstre, fatigué, décida de se reposer.
Je criais alors à Millane, d'une voix fatiguée:

Millène, lance le bois de Famaé!

Mais, avant qu'elle n'ait eu le temps de réagir, un autre Lormax apparut et lança le stylet dans le coeur de premier!
Allié ou ennemi? Après tout, il existait des anges déchus, alors pourquoi pas desLormax du bien?
Mais peut-être tout cela n'était qu'une ruse...
Pendant tout ce temps, Meryl avait fini d'accoucher...
Une petite fille blonde, avec des cris cristallins et consonnant...


Dernière édition par Angel Alicia Bloomy le Sam 28 Mai - 19:58, édité 1 fois (Raison : [u]Stylet[/u] pas stylo ;D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millane Boufuu

avatarMessages : 490
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 18
Localisation : Là où je me trouve

Feuille de personnage
Aime : moi ^o^
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
500/500  (500/500)
Couleur de Texte: Electrikblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Dim 29 Mai - 8:46

L'homme se transforma peu à peu en une immonde créature au poil gris. La déesse déglutit, elle connaissait les Lormax vaguement. Il grogna en voyant un stylet enfonçait assez profondément dans sa cuisse. La déesse de l'air se retourna et comprit que l'arme appartenait à sa tante. Le monstre s'approcha ensuite d'Annikshil et commença à l'attaquer avec sa salive. La jeune fille esquivait tant bien que mal quand le Lormax arcqua son dos puis s'effondra sur le sol. Millane regarda le dos fumant de la créature qui continuait à être ronger par un étrange liquide.
"Son coeur se trouvait alors dans son dos." pensa la déesse.
Elle se demanda ensuite qui avait bien pu tuer la créature quand elle aperçut un autre Lormax qui enjambait la fenêtre. La déesse retourna la bête morte avec sa magie du vent et attrapa le stylet de sa tante toujours figeait dans sa cuisse. Se rappelant les paroles de sa tante, elle commença à effectuer des gestes étranges, fermant les yeux, et ne faisant plus attention au monde qui l'entourait. Des vents assez violants commencèrent à apparaître dans la chambre. Millane finit par rouvrir les yeux et s'approcha avec rapidité du monstre. Celui-ci essaya de ralentir la course de la jeune fille avec ses crachats mais Millane finit par atteindre le Lormax. Elle lui enfonça le stylet dans la gorge étouffant un cri de douleur dû monstre qui se transforma en un gargouillis immonde. La jeune fille posa sa main sur l'épaule du Lormax qui s'afaissa aussitôt sur le sol. Millane attrapa l'arme de sa tante et se retourna pour entendre de petits cris. Sa tante avai tmis au monde une petite fille aux cheveux aussi blond que sa mère. Ses yeux fermait ne permettait pas de distinguer la couleur de ses iris. Millane sourit en voyant le nourisson dans les bras de l'aubergiste. Elle avait désormais une cousine. La seule chose qui la tracassait c'était pourquoi sa tante l'avait caché aux autres dieux. La jeune fille la trouvait très mignone et continuait de sourire en la regardant.

[Hors-Rp : c'est court pour ce rp désolée >_<]





=>~ Deux roses d'Annik
=>~ Une rose de Bloomy
=>~ Deux roses de Raven
=>~ Une rose dorée et une rose simple de Meryl
=>~ Deux roses de Karl


mais c'est quoi ce lien ? hein ? dit moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Mer 1 Juin - 22:04

  • La petite Midori naquit tandis que le dernier lormax poussait son dernier soupir, elle n'avait que quelques secondes et pourtant, déjà l'odeur du sang envahit ses narines.
    Il était écrit que son existence serait d'un écarlate sanglant .


    Comme après chaque accouchement, la Déesse aux cheveux d'ambres se tordit un bref instant de douleur pendant que son corp meurti guérissait en quelques secondes. Mais même si elle était de nouveau sur pieds, elle ne pourrait changer de dimension pendant 24 heures (elle doit rester dans le monde des humains).
    La femme d'essence divine dégageait une douce lumière dorée qui nimbait ainsi l'enfant qu'elle avait prise dans ses bras d'une auréole.
    Le visage toujours inexpressif elle plongea un instant ses grands yeux d'ambres dans ceux de l'enfant et eu un léger sursaut de surprise en voyant leur couleur.
    Les yeux de la petite Midori était cerclés d'un tour noir, suivi d'un ambre vibrant semblable à celui de sa mère mais un léger liséré rouge entourait la pupille.

    *Ces yeux là ne s'était plus manifesté depuis longtemps, cela confirme que l'horloge est en marche*

    La Déesse Mère de Tous récupéra le stylet ensanglanté des mains de Millane et le plongea dans la cuisse de l'enfant.
    La petite Midori eu un air surpris mais ne broncha pas tandis que les femmes alentours hurlaient d'effroi.
    Toutes sauf Mme Lascombes.
    Meryl sut alors qu'elle avait pris la bonne décision.
    Tandis qu'un papillon noir d'un coté et ambre de l'autre, strié de trait rouge apparaissait sur la cuisse de l'enfançonne, ses chairs se refèrmèrent sous les yeux des mortelles qui furent stupéfaites.
    Alors la Déesse mit un pendentif en forme de nuage dorée autour du cou du bébé. Sur ce médaillon il était inscrit : Midori.

    "- Espoir, Midori, le jour de la vengeance viendra ainsi que la vérité mais pour l'instant reste scéllée."

    Alors Meryl grava un étrange symbole sur l'enfant et celle-ci cessa d'émettre de la lumière.
    Elle déposa le bébé dans les bras d'Anny Lascombes et les yeux de la déesse se plongèrent dans ceux de l'aubergiste. Elles échangèrent un long regard puis la matrone élégante hocha la tête et sortit emportant le bébé.

    La Déesse aux milles légendes se retourna alors vers sa nièce et les deux jeunes femmes et sourit d'un air étrange.






Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Dim 5 Juin - 18:29

    La minuscule blondinette qui poussait ses premiers cries était tout simplement un bébé magnifique. Aussi belle que sa mère totalement épuisé de ces efforts.

    Angel lui avait lâché la main et s'était dressé à ses côtés de façon à voir de plus près la petite fille que la maman venait de prendre dans ces grands bras protecteurs, mais son visage était plus qu'inexpressif bizarrement. Un halo de lumières magiques enveloppa le nourrisson à ce premier contact avec la mère qui plongea son regard dans celui du bébé.
    Malheureusement la jeune fille n’eut le temps d'apercevoir la couleur de ces iris que déjà elle poussa un cri d'effroi quand la jeune femme se munit d'un des stylets de Millène pour l'enfoncer sans vergogne dans la cuisse de l'enfant ou se formait un papillon aux étranges couleurs. Peu après la ses chairs se refermèrent et béate elle n'osait intervenir certaine que la mère savait ce qu'elle faisait.

    - Espoir, Midori, le jour de la vengeance viendra ainsi que la vérité, mais pour l'instant reste scellée.

    Elle dessina un étrange symbole sur l'enfant qui perdit sa lumière et la déposa dans les bras d'Anny qui après un long regard emporta le bébé avec elle hors de la pièce.
    Systématiquement Bloomy alla rejoindre les deux autres filles aussi choqué qu'elle, mais Millène paraissait tout de même plus déranger qu'Anikshil. Le visage neutre de la femme aux yeux doré s'anima alors d'un sourire incompréhensible et jeta un effroyable regard à Millène.

    Le doute que ces deux-là se connaissent n'était que de plus en plus subtil. La salle de bain, le Lormax, leurs simple attitude en général. Comme si elles avaient un langage codé. Prenant Anikshil par la main elle se rapprocha de son oreille et lui chuchota :

    - Dit moi , est-ce que tu trouves normal leur attitude à elle et Millène. Je ne sais pas toi, mais on ne connait toujours pas son nom et son attitude avec le nouveau né plus son soudain sourire sarcastique me font vraiment flipper...

    [hrp: pour une fois pas de gros patté :D]




Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anikshil Pouma

avatarMessages : 358
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Aime : la liberté, la nature.
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Darkblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Lun 6 Juin - 16:51

Je me détournais du Lormax qui venait de sortir de la fenêtre, pour deux raisons:
-Ma jambe m'élançait, car une blessure assez vieille s'était ouverte
-Meryl -car il n'y avait plus de doutes maintenant, c'était bien elle- planta le stylet dans la jambe du nouveau-né, avant de lui dire:

"- Espoir, Midori, le jour de la vengeance viendra ainsi que la vérité mais pour l'instant reste scéllée."

OK, maintenant, c'est sur qu'elle allait nous tuer ou nous effacer nos souvenirs, moi et Angel.
Il n'empêche qu'elle allait être vraiment cruelle, si sa mère la traite comme ça sans arrêt.

- Dit moi , est-ce que tu trouves normal leur attitude à elle et Millène. Je ne sais pas toi, mais on ne connait toujours pas son nom et son attitude avec le nouveau né plus son soudain sourire sarcastique me font vraiment flipper...

Ce fut les paroles d'Angel, résonnant dans mon oreille.

-Je suis certaine à 100 pourcents que ce sont Millane Boufuu et Meryl Kenmei. Bon, pour Millane, je le savais déjà, on se connaît un peu, et j'avais des soupçons pour Meryl...
Et, si tu veux mon avis, elle ne va pas tarder à nous effacer la mémoire...


Je surveillais donc la déesse avec un peu d'appréhension, tout en me demandant ce qu'elle allait faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millane Boufuu

avatarMessages : 490
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 18
Localisation : Là où je me trouve

Feuille de personnage
Aime : moi ^o^
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
500/500  (500/500)
Couleur de Texte: Electrikblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Lun 6 Juin - 17:16

La déesse continuait à observer le nouveau-né quand sa tante brandit le stylet qu'elle lui avait redonné pour le planter dans la cuisse du nourisson qui poussa un petit cri surpris. Millane eut un léger sursaut puis elle écarquilla les yeux en voyant la blessure se refermer. La déesse mère donna ensuite le bébé à l'aubergiste et celle-ci disparue. Meryl se retourna ensuite vers Annikshil, Angel et la jeune ange un sourire étrange flottant sur les lèvres. La jeune iflel écouta ensuite la discussion discrète entre Bloomy et Annikshil. En entendant la réponse de la jeune fille blonde, la déesse se retourna et déclara :

"Et bien Annikshil, tu sais tenir ta langue."

Millane regarda ensuite sa tante et lui demanda par télépathie (HS : on peut faire entre dieux ça dérange pas ?) :

* Que vas-tu faire maintenant Meryl*

La déesse se posait une centaines de questions qui se bousculaient dans sa tête mais elle préférait attendre vu les menaces de sa tante. La déesse repensa ensuite aux paroles de sa tante. Sa cousine devait avoir un enjeu important pour le destin mais elle ne savait pas encore lequel et elel ne comptait pas le lui demander. Millane regarda ensuite la fenêtre et s'aperçut qu'une fine pluie commençait à tomber accompagner d'un vent qui faisait claquer les volets. Un orage se préparait. Les corps des Lormax éaient toujours couchés au sol et en les regardant, l'ange fit une grimace de dégoût. Ces créatures étaient répugnantes et dangereuse, presque impossible à tuer. Mais ce n'était pas le moment de penser à ces monstres, la jeune fiklle regarda à nouveau sa tante qui affichait toujours le même sourire étrange qu'il y a quelques instants.




=>~ Deux roses d'Annik
=>~ Une rose de Bloomy
=>~ Deux roses de Raven
=>~ Une rose dorée et une rose simple de Meryl
=>~ Deux roses de Karl


mais c'est quoi ce lien ? hein ? dit moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Dim 30 Oct - 12:27

    Bientôt, trop tard il sera,
    Pour t'évader de cette prison invisible,
    De courir, il n'est plus temps,
    Pauvres enfants.





  • Le temps était venu de créer l'oubli pour sauvegarder Son But.

    Les deux humaines savaient, la petite blonde était assez perspicace et l'adolescente éprise particulièrement stupide [ça t'apprendra à dire que je suis "d'âge mur"]. Mais elles savaient dorénavant. De toute façon Meryl avait prévue de s'en occuper mais maintenant ...
    Elle n'avait plus d'autre possibilité, elle allait devoir s'en occuper proprement.
    L'enfant était partie, Celle qui partage le Secret s'en occuperai, plus besoin de s'en soucier. Le sourire quitta ses voluptueuses lèvres et son regard d'ambre glacé se tourna vers Millane qui venait de l'interpeller mentalement:

    * Que vas-tu faire maintenant Meryl*

    La Grande Déesse ne comprit pas pour quoi elle ne voulait pas que les humaines l'entendent, de toute façon, il était trop tard pour elles.
    La Déesse aux Milles Secrets se leva, ôta sa cape, et lissa distraitement les plis de sa tunique grecque d'un blanc d’albâtre, puis elle répondit d'une voix mélodieuse et claire :

    "- Que vais je faire Millane ? Mais voyons c'est évident ! "

    Elle se rapprocha des humaines et se mit entre elles, les prenant par les épaules comme de chères enfants aimées. Elle rit et continua :

    "- Elles savent, il n'y a plus d'autre solution pour elles ... "

    Elle fixa Millane de ses yeux lumineux et sourit d'un air las.

    "- Pour toi non plus il n'y a plus d'autres solutions ma Nièce. Je t'avais pourtant prévenue mais la Curiosité et l'Affection ont affecté ton jugement, tu aurais dû me laisser tranquille sans te soucier des humaines et de l'enfant. "

    Les humaines avaient pâlie, leur sang accéléraient dans leurs veines, elles avaient peur.
    Bien, cela faciliteraient la suite des évènements.
    La Déesse aux Milles Visages les lâcha pour se diriger vers Millane qui eu un brusque mouvement de recul ce qui fit rire la belle femme aux cheveux platines.

    Elle attrapa la maîtresse des vents par le menton et lui caressa la joue en la fixant dans les yeux, elle dit un mot et la déesse s’effondrât, puis le sourire ne quittant pas son visage, elle se tourna vers l'adolescente énamourée et la fillette blonde, la première semblait sous le choc tandis que la seconde cherchait désespérément une sortie, mais on ne peut jamais échapper à son Destin.








Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Jeu 10 Nov - 23:02

    «  Anny tel qu'était son nom, était sorti de la pièce avec l'enfant il y avait déjà un moment.

    Même avec le foyer de la cheminée qui dégageait une chaleur respectable, l'ambiance était quant à elle plus que glaciale. Maints jeux de regards qui s'évitent firent leurs apparitions, mais l'abominable visage pourtant si doux de la femme aux yeux d'or ne portait aucune expression. Il en intimidait et laissait perplexe plus d'une dans cette pièce.

    Seulement quelques secondes venaient de s'écouler et cela semblait pourtant une éternité.

    J
    uste là, devant elles. Le corps de Millane sans connaissance. Était-elle toujours des vivants ? Surement... du moins la jeune fille aux cheveux bleu ciel l’espérait. Le souffle coupé et un air de béatitude se lisait sur son visage tordu par l'horreur.

    *Meryl, nièce, Millène/Millane, effacer mémoire, nous perdu ?*

    Non,pas seulement les paroles étaient incompréhensible, il y avait aussi la situation et ce geste... Cette personne dégageait en elle une grande puissance et un grand savoir. Maintenant elle pouvait le confirmer, puisque Anikshil venait de prononcer le prénom de Meryl.
    Meryl... la déesse créatrice de ce monde ? La divinité suprême ? Sottises ! Elle ne pourrait pas être aussi maléfique.

    A peine quelques mots inaudibles ont été susurrés aux yeux effaré de la jeune Millane par la soit disant "Meryl", qu'elle tomba raide sur le vieux planché en chêne massif qui recouvrait le sol de la chambre. Le mauvais esprit de la femme était de dos, la main et les doigts courbés de l'avant comme quand elle tenait le menton de l'évanoui il y a quelque seconde, statique et dans le silence.
    Voilà comment tout s'était passé jusqu'ici.

    Les yeux rivés avec effrois sur Elle, le détournement de la belle en toge blanche attira ses yeux maintenant vitreux et la dévisagea de la tête aux pieds. Son visage était neutre. Il était aussi vide que ces yeux. Pas un sourire malfaisant, ni de regard moqueur, rien.
    Le battement de son pauvre petit cœur d'humaine (selfan) s'accélérait dans sa poitrine à cause de la peur que lui procurait ce ''monstre''. A coté, Anikshil aussi semblait être de même, mais moins paralysé et cherchait quelque chose des yeux. Une sortie ? Impossible... par la porte en tout cas... et encore faudrait-il l'atteindre puisque la mystérieuse était en travers de leurs chemin.

    Reculant d'un pas, puis deux. Angel pris le poignet de la petite fille téméraire et commença à dramatisé mentalement, elle ne voulait pas qu'on lui retire ces souvenirs si précieux depuis le tout début, même si certain était douloureux. Ceux de ce soir étaient moins important que toute sa vie, mais pourraient lui être peut être très utile pour comprendre ce qui s'était passé ce jour à Zizima. Ce qui devait poussé à l'acte "Meryl" est cette naissance secrète, aucun doute dessus... Ça ne devait surement pas devoir trainer dans les pensés de simples mortelles, en supposant que l'adversaire en était l'inverse bien sûre.

    ▬ Ow... j'ai peur ! Comment on va pouvoir sortir de là...

    Serrant le poignet de la petite blonde, Angel était désespéré à vrai dire même perdu. Tout était fini pour elles deux à moins qu'une illumination ne leur viennent à l'esprit. »


Notations fin de RP ! :
 




Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anikshil Pouma

avatarMessages : 358
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 18

Feuille de personnage
Aime : la liberté, la nature.
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Darkblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Sam 12 Nov - 11:12

"Et bien Annikshil, tu sais tenir ta langue." me dit Millane, qui avait entendu le bref échange de parole entre moi et Angel.

-Bah, de toutez façon, elle va nous effacer la mémoire, alors ça n'a pas d'importance... Répondis-je.

Puis, je me mis à chercher une issue; il commençait à y avoir de la pluie, et si je voulais fuir, c'était un coup à attraper une grippe. Enfin bon, je préfère garder mes souvenirs intacts avec une grippe que de tout oublier mais d'être sains et sauf.

"- Que vais je faire Millane ? Mais voyons c'est évident ! " S'exclama la grande déesse, avant de s'approcher de nous deux et de nous prendre les épaules. Ses mains étaient glaciales. Je ne savais strictement pas pourquoi elle disait ça, car Millane n'avait fait que la fixer pendant un bref instant et n'avait prononcé aucun mot.


"- Elles savent, il n'y a plus d'autre solution pour elles ... Pour toi non plus il n'y a plus d'autres solutions ma Nièce. Je t'avais pourtant prévenue mais la Curiosité et l'Affection ont affecté ton jugement, tu aurais dû me laisser tranquille sans te soucier des humaines et de l'enfant. "
continua la folle -tiens, si je m'en sors vivant, il faudra que je le retienne ça, la déesse mère est une folle schizophrénique.

Puis elle nous lâcha, se dirigea vers Millane et, d'un unqiue mot démoniaque, la fit s'effondrer, après lui avoir caressé la joue. Même la déesse du vent sembalit avoir peur de sa tante.
Mon coeur commençait à battre plus vite et plus fort, et je m'affolais... Non, il fallait que je reprenne mon sang-froid. Je cherchais une issue. La fenêtre était plus proche que la porte, mais encore fallait-il s'en approcher. Apparemment, elle avait besoin d 'un contact proche ou de susurrer un mot pour qu'il fasse effet, sinon elle ne se serait pas approchée de Millane.
C'est au moment que j'allais m'élancer et tenter le tout pour le tout qu'Angel me serra le poignet et commença à reculer, non pas vers la fenêtre mais vers un mur.

▬ Ow... j'ai peur ! Comment on va pouvoir sortir de là..
se lamenta-t-elle.

Sans prendre attention à ses paroles, je repoussais sa main et fonçais vers la fenêtre. Si tout se passait bien, j'allais pouvoir ouvrir la fenêtre et descendre à reculons; le moindre faux pas me serait fatal. Je tentais de passer à côté des cadavres répugnants des monstres. Je n'avais que très peu de chance de réussir, surtout si elle connaissait un sortilège de téléportation. Mais autant tenter le tout pour le tout.
Dire qu'à cette heure-ci, je devrais encore être en train de dormir dans un lit douillet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millane Boufuu

avatarMessages : 490
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 18
Localisation : Là où je me trouve

Feuille de personnage
Aime : moi ^o^
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
500/500  (500/500)
Couleur de Texte: Electrikblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Dim 13 Nov - 19:00

Meryl se retourna vers un sourire énigmatique aux lèvres. En la regardant, la déesse se dit qu'elle avait peut être fait une erreur de parler et aurait du s'abstenir de la suivre... Essayant de dissimuler au mieux sa frayeur, la déesse regardait sa tante impassible lorsque celle-ci s'approcha d'elle. Instinctivement, l'ange eut un mouvement de recul qui fit rire la déesse mère alors qu'elle l'attrapait par le menton. Millane la fixa dans les yeux, espérant y trouver une quelqconque trace de tristesse ou autre en vain. Dans les yeux dorés de la jeune femme ne se réflétait que le néant, aucune émotion ne transperçant le doré de ses pupilles.

Puis la déesse comprit qu'il était trop tard, cela ne servait plus à rien de lutter ou d'espérer. Elle pensait que sa tante changerait mais c'était faux. Devant elle se dressait un monstre, à la puissance phénoménale qui allait bientôt lui retirer ses souvenirs. Cela ne servait plus de lutter, il était trop tard.
Une nouvelle émotion envahit Millane, plus forte que la peur qu'elle ressentait. Un mélange de colère et de rancune, c'était assez étrange. Mais elle en voulait à sa tante et elle savait qu'il était trop tard.
Lançant un ultime regard à sa tante, plein de colère et d'effroi mélangé, elle tomba au sol, dans un bruit sourd inconsciente. Elle ne savait plus où elle était ni se qui se passait autour d'elle. Le vide l'entourait l'effrayant quelque peu. La déesse ne savait même plus ce qui s'était passé et cela l'agaçait. Se rappelant seulement du visage de sa tante penchait vers elle et du sentiment qui l'avait envahit avant qu'elle ne perde conscience.

La rancoeur l'avait envahi mais elle ne se rappelait plus pourquoi, ce sentiment était juste plus fort que le reste. Ne pouvant se retirer cette impression de rancoeur de l'esprit, elle réfléchit.
Quelque chose avait changé mais quoi ? Qu'est qui c'était passé ? Et pourquoi ce sentiment de vengeance si violant ? Tant de questions auquel elle ne pouvait répondre.
Puis, une pensée invraisemblable traversa son esprit tel un éclair. Et si elle était morte ? Non impossible, seule sa tante pouvait la tuer et elle le savait pertinemment vu la menace qu'elle avait reçut de sa part dans la salle d'eau mais elle avait le sentiment d'être encore consciente... d'une certaine manière enfin, elle espérait...




=>~ Deux roses d'Annik
=>~ Une rose de Bloomy
=>~ Deux roses de Raven
=>~ Une rose dorée et une rose simple de Meryl
=>~ Deux roses de Karl


mais c'est quoi ce lien ? hein ? dit moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Kenmei

avatarMessages : 564
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Ici

Feuille de personnage
Aime : commander XD et le chocolat !!!!
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
1000/1000  (1000/1000)
Couleur de Texte: Goldenrod

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Dim 11 Déc - 18:10

[s'excuse du retard dû à une avalanche de contrôles T-T]


Dans la toile invisible,
Tu t'es perdue,
Ne te débats plus,
Puisque c'est inutile.


  • Un sourire flottant sur ses lèvres roses, Elle s'approcha des jeunes filles mais, soudain, se figea.
    La fille aux cheveux bleus, l'enfant blonde, elles ne comprenaient pas !
    Pourquoi dans leurs têtes, surpassant la peur de perdre la vie, la terreur de perdre leurs souvenirs régnaient ?
    Pourtant les souvenirs de ces enfants n'étaient nullement blanc.
    Des griffures obscures entachaient leur mémoire. Alors pourquoi étaient-elles si désespérées ?

    Le désappointement de la Déesse fut écourté par la fuite soudaine de l'enfant vers la fenêtre. N'avaient-elles jamais entendu parler de la Déesse aux Milles Visages ?
    Les légendes étaient elles donc toutes oubliées ?
    La mémoire de ces êtres éphémères était donc si courte ?
    Comment pouvait-elle croire que l'effacement des souvenirs d'une déesse était de même nature que celui d'une simple humaine ?
    Le sourire de la Déesse aux cheveux d'or s'effaça et, sans même se retourner fit un simple geste de la main. L'on entendit un cri et l'enfant s'effondra, la cheville brisée.
    Les yeux sans reflets de la Déesse se plantèrent dans ceux de l'adolescente à l'esprit remplis d'illusions …
    Elle sourit et le regard de la jeune fille devint vitreux tandis qu'elle se dirigeait vers son lit, s'effondrait et perdait connaissance.
    Puis la Dame dorée se tourna vers la fillette blessée.
    Elle s'agenouilla à sa hauteur et, d'une voix mélodieuse, lui chantonna :

    « - Ne jamais sous estimer le pouvoir des légendes,
    Ainsi tu seras sauvegardée,
    Dans ce monde désenchanté. 
    »

    Puis elle la prit dans ses bras et sans aucun effort, presque tendrement la posa sur son lit et la borda, avant de poser une main fine sur son front et de l'endormir.

    Puis, après avoir effacé toutes les traces de cette sanglante nuit, elle pris sa cape noire et rabattit le capuchon avant de sortir de la chambre.
    Sur son passage, les bougies étaient soufflées et les gens s'endormaient profondément. La Déesse s'en fut ainsi, sur le chemin longeant l'auberge.

    Elle marchait le long de la grand route vers la capitale quand une charrette s'arrêta à sa hauteur.
    Le charretier la regarda d'abord d'un air méfiant, puis quand Elle ôta son capuchon, se mit à rougir. Visiblement ce jeune homme aux longs cheveux violets étaient subjugué et ne l'avait pas reconnue. Parfait.
    Meryl pris sa plus douce voix et regarda le jeune homme, qui ne manquait pas de charme, dans les yeux, puis lui demanda :

    « - Jeune homme pourriez vous me laisser faire un bout du chemin dans votre charrette s'il vous plaît ? »

    Le beau jeune homme bégaya une réponse positive et la Déesse pris place dans le véhicule qui s'ébranla.
    Elle ne jeta pas un regard vers l'auberge, vers sa fille abandonnée et aux souvenirs qu'elles avaient effacés.
    Les dés étaient jetés, plus aucun retour en arrière n'était possible.



[en plus mon rp est de mauvaise qualité T-T]






Ignorance is a mortal sin, and yet surely it is a bliss.
As it used to be ... Before.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-divinity.forumactif.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un présent inespéré ou un lâche abandon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quatrième chapitre ; Une évasion inespérée. {Raf}
» LES HOBBITS → des petits hommes aux ressources inespérées.
» FB - Sauvetage inespéré - Jisetsu Demon et Cloé Bellavi
» FILOU JOLI X PEKINOIS 1 AN 1/2 FOURRIERE 62 RISQUE EUTHA
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Diverses occupations :: « Archives-