Bonjour ami visiteur !
Toi qui passe par là, veux tu entendre une merveilleuse histoire ?
Viens approche, je vais te la raconter ...

Au commencement des temps il n'y avait rien a part le néant. De ce néant naquirent Kaiser, Maître de la Mort et de la Vie et sa sœur, Meryline Maitresse de la Vie et de la Mort.
Se sentant seuls, ces deux êtres créèrent le monde d'éternia. Il créèrent aussi des créatures pour le peupler, ainsi naquirent les animaux.
Puis des êtres intelligents, les Selfans, serviteurs des dieux, furent crées par Meryline.
Après quelques siècles, Kaiser créa également des êtres intelligents :les hommes. Meryline créa les femmes.

Puis tout bascula dans le chaos ... Pourquoi ?
Inscris toi pour le savoir, noble ami visiteur.
Mais avant tout, sache que si la paix semble régner dans ce beau monde, ce n'est qu'une douce Illusion ...

Une terrible illusion reposant sur le Secret.
parviendras tu à le découvrir ? Ou sera-t-il trop tard quand tu l'apprendras ?

L'avenir d'Eternia sera-t-il inscris dans le sang ?
Ou dans la paix ?

Rejoins nous, ami visiteur, et vis avec nous la flamboyante épopée d'éternia !





 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un présent inespéré ou un lâche abandon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Angel A.Bloomy

avatarMessages : 522
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 22
Localisation : Plus dans les rêves que dans la réalité.

Feuille de personnage
Aime : Ludwig Van Aaden
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Royalred

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Dim 15 Jan - 21:41

    Les premiers rayon d'un soleil pale venaient caresser le doux visage de la belle endormie.

    Calfeutrée confortablement sous une tonne de draps et couvertures bien chaudes, elle ouvrit légèrement les paupières éblouie pas la lueur du jour. Baillant un peu elle se tourna du côté opposé à la lumière pour gagner quelques minutes de plus au lit. La vieille auberge était silencieuse, ce qui supposait une heure très matinale. C'était si agréable-

    Mais les cris d'un bébé en pleure brisèrent cette agréable ambiance.
    Rejetant sa couette sur sa tête Angel ronchonnait.

    ▬ On peut même plus être tranquilleeuuuh ! on est dans une auberge pas une crècheeuuh... !

    L'air énervé, elle jeta brusquement ces couvertures vers le fond du lit et s'étira avant de se relever tout en se frottant les yeux.
    Des cheveux en bataillent comme jamais se dressaient sur le haut de sa tête -un coup de brosse ne serait donc pas un luxe- de plus de grosses cernes marquaient son visage. -Pour être plus expressif disons qu'elle avait comme prit quelques années pendant la nuit-

    Avec une tête de droguée elle passa de vue sa chambre au peigne fin sans vraiment remarquer les deux blondinettes en trop. Ceci pouvait être considéré comme un manque d'attention foudroyant venant de sa part ! Mais il y a une explication à tout, cela était totalement normal qu'elle n'ai rien, vu puisqu'elle avait comme "la gueule de bois" en plus d'une grosse migraine.

    *uuh ma tête ... mais qu'est-ce que j'ai fais hier soir... je ne sais même plus.*

    Elle passa sa main sur son front assez brûlant et pensa avoir attrapé quelque chose durant la nuit. Elle soupira, ce n'était vraiment pas le moment de tomber malade, elle qui voulait visiter Arkeus... Bref, le destin voulait que sa en finisse ainsi se disait-elle.

    [...]
    Pliant bagage, elle paya l’aubergiste avec un important pourboire en remerciement de son hospitalité avant de regagner son petit cocon de Zizima.
    Pourtant, un second détail lui avait échappé. Elle avait un nourrisson l'aubergiste lors de son arrivée


[Apparemment c'est pas fini...il y à un dernier tour à faire d’après ce que m'avait signalé Meryl... en plus ma cloture est nul ! :X ]





Qui je suis exactement ? La question s’élargit jours après jours et s’enrichit de multiples doutes parasites. Tout ce que l'on me dit, ce que l'on m'a dit. Je ne différencie plus le vrai du faux, le faux du vrai. Qu'est ce que se passe ? Suis-je coupable ? Ou y a t-il quelque choses d'anormal qui se trame dans l'ombre. Pour le moment une seule réponse, le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anikshil Pouma

avatarMessages : 358
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 19

Feuille de personnage
Aime : la liberté, la nature.
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
300/300  (300/300)
Couleur de Texte: Darkblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Mar 17 Jan - 17:45

Courir. Jusqu'à la mort. Sans s'arrêter. Échapper à cette déesse démentielle. C''est tout ce dont je souhaitais à cette instant. Seulement, une douleur insoutenable se fit sentir au niveau de ma cheville. Elle s'était sûrement cassée à cause d'un des satanés sort de cette Meryl.
L'espace d'un instant je tentais de continuer, à cloche pied, en rampant, en espérant qu'elle soit trop surprise ou assez distraite pour que je puisse aller jusqu'à la fenêtre. Mais non, au lieu de ça, je m'effondrais sur le sol, sans connaissance. Ça y est, c'était fini, j'étais à portée de tout ses sortilèges.
Je sentis mon corps se bouger et moi même m'effondrer sans connaissance sur quelque chose de moelleux. Un lit, certainement.
La seule fois où j'avais déjà perdu connaissance ainsi, c'était le soir où mes parents étaient tués, les bandits m'avaient étranglés jusqu'à ce que je perde connaissance, avant de me laisser à nouveau respirer. j'étais restée là sans bouger, au moins une heure. Non, plus. Beaucoup plus. Le lendemain, j'étais tétanisée, quasiment incapable de bouger. Ca remontait à longtemps.
En général, tu restes conscient cinq minutes, juste en entendant les paroles des autres, avant que ton ouïe s'arrête de marcher, sans pouvoir bouger ou faire autre chose. Et tu t'endors, comme ça.

« - Ne jamais sous estimer le pouvoir des légendes,
Ainsi tu seras sauvegardée,
Dans ce monde désenchanté. »


Parce qu'elle croit que j'avais sous estimé son pouvoir? Ça se voit qu'elle n'a jamais connu le désespoir, sacré désespoir, qui oblige à n'importe quel individu, dieu, humain ou selfan, à faire ce qu'il veut... Pendant un instant, j'eus un fort sentiment de colère envers la déesse.
Et puis, elle se considérait comme une légende? Elle doit manquer de vocabulaire, alors, car les personnages de légende sont toujours des personnages mythiques et inexistant, or, elle existe bien, elle...
Et si elle croyait que je ne savais pas que ce monde était désenchanté, elle se trompait lourdement. Très lourdement. J'en ai pleinement conscience... Et cet événement en est vraiment la preuve.
C'est après ces pensées que mes oreilles cessèrent de fonctionner et que je retombais dans un profond sommeil.


Le lendemain matin, je me levais avec une étrange migraine et sans me rappeler ce qui s'était passé. Je me rappelait avoir trouvé une chambre auprès d'une vieille connaissance, et pas la moindre, c'est à dire Millane, et une fille aux cheveux bleus, Angel.
Pourtant je ne buvais jamais et j'avais une excellente mémoire... Bah, je réfléchirais à ça plus tard; là, mon étrange migraine me l'empêchait.
Je soupirais en me levant et en m'étirant. Des cris d'enfant retentissaient dans l'établissement, pour une raison qui me dépassait; je ne me rappelait pas avoir vu de bébé hier soir...
Je me levais et m'habillais de ma tenue habituelle, avant de me coiffer de coups énergique avec ma brosse. Je me rendis compte que j'avais encore sommeil, pourtant j'avais tout de même beaucoup dormi... Bah, peu importe.
Je descendis en bas afin de partir au plus vite; je n'aimais pas cette endroit, cette auberge connue et réputée mais tout de même un peu austère, à l'aura maléfique.
Et puis, il était déjà tard.
je déposais un léger pourboire à l'aubergiste après avoir traversé l'escalier et une partie de la salle tranquillement. J'aperçus un bébé à ses bras. C'est donc de là que venait ces cris... Il avait dû s'endormir tôt hier soir... et c'est pourquoi je ne l'aurais pas vu.

Enfin, je poussais les lourdes portes de l'auberge et je franchis son seuil, avant de m'aventurer de nouveau dans Arkeus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millane Boufuu

avatarMessages : 490
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 19
Localisation : Là où je me trouve

Feuille de personnage
Aime : moi ^o^
Vie (dieu : 500, demi-dieu : 400, autre : 300:
500/500  (500/500)
Couleur de Texte: Electrikblue

MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   Mer 18 Jan - 11:42

Les pâles rayons du soleil filtrèrent à travers la fenêtre de la pièce. Des crics brisèrent le silence de la pièce, des crics qui ressemblaient beaoucoup à ceux d'un nourisson.
La déesse ouvrit un oeil vitreux l'esprit encore embrouillé. Combien de temps avait-elle dormie ? Elle se rendit compte qu'elle se retrouvait allongée sur le sol. Essayant de se relever, elle abandonna cette idée rapidement alors q'une douleur lancinante la prit à la tête. Cette vive douleur l'avait un peu réveillée. Avec grande peine, elle réussit finalement à se relever tenant sa tête d'une main. Les cris de l'enfants résonnaient dans sa tête se répercutant dans son crâne, n'améliorant pas son mal. Et le plus étrange c'était que derrière ce mal il y avait comme un vide, un blanc immense. Il s'était passé quelque chose hier... mais quoi ? Millane essaya de se concentrer fouillant dans son esprit encore embrouillé. C'était comme-ci elle ne voulait pas s'en rappeler ou plutôt elle ne pouvait pas s'en rappeler.

Dubitative, elle finit par céder, et décida de se diriger vers la salle de bain chancelante. Se regardant dans le mirroir, elle s'aperçut qu'elle portait une trace rouge sur la joue. La marque du plancher certainement. De larges ceirnes ornaient le dessous de ses yeux aussi. C'était, comment dire, très élégant...
Elle ouvrit le robinet et s'aspergea la figure d'un eau froide. S'essuyant rapidement, elle sortit de la pièce et se dirigea vers les escaliers qui donnait accès au hall.
Son mal de tête s'était un peu atténué laissant place à une rancoeur incompréhensible dans son coeur. La déesse en voulait à quelqu'un mais à qi ? Impossible de s'en rappeler.

Descendant finalement l'escalier, elle régla la note de l'aubergiste qui portait un bbé dans les bras. C'était certaineemnt ce nourisson qui braillait... Ce qui était étrange c'étai la couleur de ses yeux...
Elle secoua la tête, chaque personne est différente c'est tout. Elle sortit finalement de l'auberge, affrontant le froid mordant du matin. Millane soupira, arrivée dans son palais elle irait immédiatement sous les couettes pour se reposer. Car malgré le fait qu'elle est due dormir pendant plusieurs heures, elle se sentait épuisée.




=>~ Deux roses d'Annik
=>~ Une rose de Bloomy
=>~ Deux roses de Raven
=>~ Une rose dorée et une rose simple de Meryl
=>~ Deux roses de Karl


mais c'est quoi ce lien ? hein ? dit moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un présent inespéré ou un lâche abandon ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un présent inespéré ou un lâche abandon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Quatrième chapitre ; Une évasion inespérée. {Raf}
» LES HOBBITS → des petits hommes aux ressources inespérées.
» FB - Sauvetage inespéré - Jisetsu Demon et Cloé Bellavi
» FILOU JOLI X PEKINOIS 1 AN 1/2 FOURRIERE 62 RISQUE EUTHA
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Diverses occupations :: « Archives-